Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qatar Airways revoit son programme à cause du 787


L’interdiction de vol qui bloque les Boeing 787 au sol oblige Qatar Airways à revoir son programme de vols. Si la compagnie maintient le lancement de sa ligne vers Chicago pour le 10 avril, elle diminue la fréquence de cette nouvelle liaison. Le décollage pour Chengdu est, lui, remis à plus tard.



Qatar Airways revoit son programme à cause du 787
Qatar Airways mettra bien le cap vers Chicago le 10 avril prochain, mais la liaison avec Doha ne sera pas quotidienne dans un premier temps. La compagnie n’assurera que trois fréquences par semaine entre les deux villes. Les voyageurs d’affaires devront ainsi attendre le 15 juin pour se voir proposer un vol par jour vers l’Illinois. De plus, le transporteur du Golfe a reporté le lancement de sa liaison Doha - Chengdu à une date ultérieure, non communiquée pour le moment. Cette sixième destination chinoise devait être desservie à partir du 19 mars 2013. «Nous nous excusons sincèrement auprès de nos passagers pour les inconvénients de cet ajustement de capacité causé par l'interdiction de vol des 787, qui est hors de notre contrôle. Nous faisons tous les efforts nécessaires pour s'assurer que nos précieux clients soient au courant de ces mises à jour de service et puissent s’adapter en conséquence», a indiqué le patron de l’entreprise, Akbar Al Baker. Lequel patron, un peu agacé, avait prévenu la semaine dernière que Qatar Airways allait demander une compensation à Boeing pour les pertes occasionnées par ce bouleversement des programmes et l’inactivité de ses machines.






1.Posté par Patrick le 11/03/2013 17:29
grand regret de voir que ces deux liaisons, tant vers NY que vers le Sichuan, sont reportées à plus tard. But time will come, probably soon!
PB

2.Posté par Fady EL KHOURY le 11/03/2013 17:42
Monsieur Akbar AL BAKER a parfaitement raison de réclamer des compensations à Boeing. J'imagine le manque à gagner que son entreprise va subir du fait de ces bouleversements, sans compter les aléas que pourrait connaître son image de marque par devant sa clientèle.
Je n'ai jamais volé à bord de Qatar Airways mais j'en entends beaucoup de bien, notamment vers les vols depuis l'Europe en direction de l'Asie.
Est-ce que l'aéroport de Doha est aussi attractif que l'escale à Dubaï ou celle de Beyrouth?