Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Qatar Airways voudrait monter une co-entreprise avec KLM


Le CEO de Qatar Airways Akbar al Baker voudrait mettre en place une joint-venture avec KLM. Toutefois, il a également prévenu que le gel des droits de trafic pour les compagnies aériennes du Golfe, décidé par le gouvernement néerlandais, pourrait avoir des répercussions sur les investissements du Qatar aux Pays-Bas.



Qatar Airways aimerait développer une joint-venture avec KLM. Son CEO Akbar al Baker a expliqué au journal Telegraaf  :«En gérant les vols quotidiens depuis et vers le Golfe par le biais d'une joint-venture, nous pouvons partager les bénéfices et les coûts». Il ajoute que la croissance du marché est telle que la compagnie pourrait assurer jusqu'à deux vols quotidiens: «Il y a assez de place pour nous deux en raison de destinations comme l'Inde ou les USA où les passagers peuvent se rendre».

Malgré cette tentative d'approche, la compagnie qui assurera 6 vols Doha – Amsterdam hebdomadaires à compter du 16 juin, n'a pas oublié que les Pays-Bas ont gelé l'octroi des droits de trafic pour les transporteurs du Golfe. Akbar al Baker a prévenu lors d'une conférence de presse que cette décision pourrait avoir des conséquences sur les investissements du Qatar dans le pays. «Si vous nous permettez pas d'en profiter un peu en accordant des vols supplémentaires aux Pays-Bas alors vous ne devriez pas vous attendre à de nombreux contrats commerciaux de notre gouvernement». Il a ajouté «Vous ne devriez jamais empêcher une compagnie aérienne de grandir».