Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 1 Mai 2011

Quand Big brother flashe les voyageurs d’affaires à partir de leur GPS



Un nouveau cas de « tracking » intempestif agite l’actualité. Le fabricant de GPS TomTom a reconnu avoir transmis les données de déplacements de ses utilisateurs à la police néerlandaise, qui s’en est servi pour installer ses contrôles routiers. TomTom présente ses excuses, mais la nouvelle remet en cause la discrétion de ces nouveaux mouchards numériques".



Quand Big brother flashe les voyageurs d’affaires à partir de leur GPS
Une semaine environ après l’affaire iPhone , dont des chercheurs révélait l’enregistrement automatique des déplacements dans un fichier caché, c’est au tour du GPS TomTom d’être pointé du doigt. Les appareils proposés par la société enregistrent et transmettent en temps réel différentes informations sur les parcours de ses utilisateurs, pour améliorer ses indications dans un premier temps. L’information, déjà inconnue des utilisateurs, peut agacer. Elle prend encore une autre ampleur avec le travail de coopération avec la police puisque TomTom a vendu ses données au gouvernement de Pays-Bas, qui s’en est donc servi pour «aiguiller» un peu le travail de la police. Les agents pouvaient ainsi, sur la base de plusieurs milliards de relevés de vitesse, améliorer leur propre géolocalisation, ou changer la configuration des routes pour lutter contre la vitesse.