Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 25 Juin 2015

Quand Privatefly se ridiculise en évoquant la grève des marins à Calais



Il fallait y penser ! Comment faire parler de soi même quand l’info diffusée est limite. Une spécialité de PrivateFly qui inonde les rédactions de commentaires au contenu surprenant pour ne pas dire souvent « repensée à la sauce de l’entreprise ».



Photo Dmitry A. Mottl
Photo Dmitry A. Mottl
La dernière  affirmation vaut son pesant d’or : "La double perturbation du Tunnel sous la Manche et des ferries à Calais crée un effet domino provoquant une hausse des demandes de jets privés. PrivateFly constate une augmentation de 74 % des recherches de jets privés". Le groupe en profite pour afficher un prix dont le calcul doit être savant : à partir de 600 €.
 
Prise de remords peut-être et pour tempérer l’affirmation, l’entreprise précise: "Il semble peu probable qu’une grève industrielle entreprise par des marins à Calais affecte le volume de vols en jets privés. Mais l’accumulation des différentes perturbations autour de la grève des ferries et de la fermeture du tunnel sous la manche a bloqué de nombreuses personnes qui n’avaient plus que les airs comme solution pour traverser la Manche".  Là aussi, c’est du solide !
 
Renseignements pris au Bourget, le flux de vols vers l’Angleterre a été relativement conforme à ce qu’il est d’habitude à la même période. Un peu plus, un peu moins ? Rien ne permet de l'affirmer. Difficile donc d'évoquer une "explosion". Mais d'où sont partis ces hommes et femmes d'affaires qui devaient prendre le bateau à Calais ? Un mystère.

Tant qu'à faire, allez, une idée pour le prochain communiqué : "Avec la grève des taxis, les vols entre Paris et Roissy ont augmenté de 100 %". Nous sommes certains que Privatefly arrivera à le justifier.

Mais qu’en pensent les clients ? Le Coporate Travel est une activité sérieuse. Spécialiste du domaine, Privatefly devrait le savoir.