Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Quand l’hôtellerie veut attirer les voyageurs par l’odeur


C’est l’une des innovations les plus populaires présentées au CES 2016 de Las Vegas. La start-up, SensorWake, toujours en cours de levée de fonds, a mis au point un objet qui intéressera particulièrement le monde de l’hôtellerie : un réveil capable de diffuser l’odeur préférée du client.



Développé par un jeune français de 19 ans, Guillaume Rolland, le SensorWake se présente comme un réveil digital classique, avec un écran digital en façade qui affiche l’heure et différentes autres informations classique (alarme, jour, mois…). Son originalité ? Disposer sur le dessus d’un emplacement réservé à des cartouches qui permettent de réveiller l’utilisateur sans bruit mais avec son odeur préférée : croissant, chocolat, expresso, menthe, herbe coupée ou senteurs du bord de mer. Le prix des deux cartouches d’une durée de vie de deux mois a été fixé à 10 € pour les particuliers. Un prix sans doute largement revu à la baisse pour les gros volumes.

A terme, grâce à un partenariat engagé avec Givaudan, créateur de parfums naturels et industriels, il sera possible de définir des odeurs personnalisées que chaque voyageur pourra choisir lors de son arrivée dans sa chambre. Une étape de plus pour imposer les signatures olfactives créées par les hôteliers.

Pour l’heure, si de nombreux contacts ont été engagés, le produit proposé à 99 € d’ici quelques mois (sans doute à l’été 2016) n’a pas encore séduit de chaîne hôtelière même si deux d’entre elles se disent particulièrement intéressées par son intégration dans les chambres.