Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Quand l'opium du peuple s'intéresse au voyage d'affaires


Il ne s'agit pour l'instant que d'un projet qui ne deviendra réalité que dans deux ans. Évoquée à l'occasion du Business Travel & Meeting Show qui s'est tenu à Londres au mois de février dernier, l'idée d'une chaîne de télévision entièrement consacrée au voyage d'affaires fait lentement mais sûrement son chemin dans l'esprit des professionnels anglo-saxons du domaine. Selon les concepteurs de cette chaîne ultra thématique « il faut aujourd'hui considérer le voyage d'affaires dans sa globalité et non seulement comme une mission commerciale ou technique».



Difficile de savoir aujourd'hui à quoi devrait ressembler cette chaîne dont l'une des idées phares est d'aider les voyageurs à mieux voyager. Selon Mike Fulton, un ancien collaborateur de la BBC qui est à l'origine de ce projet, l'intérêt de ce canal dédié réside principalement dans sa capacité à informer en temps réel le voyageur de ce qui se passe dans le monde plus particulièrement sur la destination où il doit se rendre. "Nous ne voulons pas être un simple robinet à belles images" poursuit-il "mais un véritable outil de travail". Parmi les premières pistes évoquées autour de ce projet : des informations culturelles sur les grandes destinations fréquentées par les voyageurs d'affaires, un carnet d'adresses commenté, des conseils pratiques pour se diriger dans une ville ou un pays, un agenda, des portraits d'aéroports sans oublier une vision économique de la destination. Modeste, cette chaîne de télévision n'émettrait dans un premier temps que 6 heures par jour. Elle prendrait bien évidemment en compte les nouvelles technologies en proposant, à faible prix, des abonnements à un service de podcasts permettant aux voyageurs d'aller télécharger la ou les émissions qu'ils souhaitent voir ou revoir. Globalement, l'idée n'est pas mauvaise surtout avec la montée en puissance de la génération numérique très sensibilisée à l'image et attentive aux informations que peut donner un reportage. Pour coller à cette attente, les créateurs de cette chaîne veulent donc travailler sur des formats très courts : des reportages de trois à quatre minutes, des documentaires de moins de 12 minutes et des plateaux pratiques de quatre à six minutes. Il n'est pas prévu à ce jour de versions internationales de cette chaîne et seuls ceux qui maîtrisent l'anglais pourront la regarder. Selon Mike Fulton, une dizaine d'entreprises britanniques et américaines serait intéressée par un sponsoring de cette chaîne. Date de lancement prévisionnel, janvier 2013.
Vous pouvez éteindre la télé ça n'est pas pour demain.

Marc Dandreau

Dimanche 6 Mars 2011


Notez