Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Jeudi 11 Juillet 2013

Quand la SNCF vend un strapontin plein pot ! (avec vidéo)


Il fallait s'y attendre, le reportage d'Envoyé spécial sur la vente des billets de train et d'avion a constitué un vrai réquisitoire contre des méthodes commerciales, à la limite de l'honnêteté vis à vis des clients ! Premier constat, la journaliste Marion Leclercq montre comment la SNCF vend chaque jour des billets sans garantie de place assise au même prix qu'une place réservée, en 1e ou 2nde classe. Autre étonnement, ni la SNCF, ni Air France ne souhaitaient participer à l’émission.



Quand la SNCF vend un strapontin plein pot ! (avec vidéo)
L'information essentielle, peu connue des utilisateurs, réside en page 5 dans les textes de la garanties voyages publiés sur le site de la SNCF : "Si vous n’avez pas de place attribuée pour un voyage de plus d’1h30 dans un train à réservation obligatoire, nous sommes là pour vous aider à trouver une place à bord ou, faute de place, vous proposer un geste commercial". Et de fait, le contrôleur peut fournir un bon de réduction de 10, 20 ou 30 €. Pensez à le demander, votre entreprise vous dira merci.

Question pourtant : pourquoi ne pas vendre les billets sans siège attribué moins chers dès l'achat ? La réponse est simple : très peu de voyageurs exigent le geste commercial car ils ne le connaissent pas ! Une opération "in the pocket" pour le transporteur qui a fait quelques 3 milliards de bénéfices ces dernières années. Une autre vision du service public.

Notez




1.Posté par Mykel le 13/07/2013 00:35
Le TGV n'est pas un service public !!!!!!!!
Et si le client souhaite absolument une place assise réservée, et bien il prend un autre train !
Enfin, les sur-réservation sont fonction du nombre maximum de strapontins présents dans chaque voiture. Donc non la SNCF ne vend pas énormément de place de cette façon, et seuls les train de pointe à fort trafic Business (avec billet échangeables gratuitement) sont concernés.
Je préfère limite ce système plutôt celui que de l'aérien qui jusqu'au dernier moment vous fait croire que vous pourrez monter dans l'avion et puis finalement non, car malheureusement vous êtes en surbooking ! Et vous voyez votre avion partir sans vous !

2.Posté par Jacques le 13/07/2013 12:48
Bonjour
Je pense que vous plaisantez ! Le TGV n'est pas un service public ? Où avez vous trouvé cette info. Quelque soit son financement (régions ou SNCF) l'argent reste public !
Le reste de votre commentaire est décalé. Soutenir une escroquerie, c'est de l'escroquerie.
Jacques
Cheminot depuis 1985

3.Posté par Nico le 15/07/2013 12:20
Je trouve ce reportage quand même assez biaisé : dans la mesure où au moment de la vente le voyageur est informé qu'il ne dispose pas de place assises, libre à lui de différer son déplacement. Dans le reportage le contrôleur le dit certes un peu crûment, mais peut-on lui donner tort ?

Et s'il n'y avait pas de surréservation, on critiquerait la SNCF parce qu'elle fait partir des TGV avec des strapontins vides, qui auraient pu profiter à des voyageurs prêts à sacrifier leur confort pour un départ à un horaire précis...

En revanche, avec l'avènement des nouvelles technologies et des e-billets, on peut reprocher à la SNCF de ne pas avoir encore pensé à gérer une liste d'attente afin d'attribuer de "vrais" sièges aux infortunés de la surréservation au moment où des places assises se libèrent (avec priorité chronologique selon la date d'achat du billet et/ou en rendant par exemple prioritaires les statuts Grand Voyageur, en donnant la possibilité au voyageur de consulter son rang dans la file d'attente, et actualisation par mail / SMS). Car en fonction des échanges / annulations de billets il est fréquent de pouvoir trouver une place assise en dernière minute dans un train vendu plus tôt seulement en surréservation.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.