Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 26 Novembre 2013

Quand les business travellers sont aussi des business shoppers



Une étude réalisé par la branche aéroport de JCDecaux révèle que faire des achats à l'étranger fait partie intégrante de l'expérience de voyages... Que l'on se déplace pour les loisirs ou les affaires. Pour réaliser ce travail, l'entreprise française a interrogé 1475 voyageurs dans 8 pays : Brésil, Chine, Hong Kong, France, Russie, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni et Etats-Unis.



Sans surprise, trois produits tiennent la vedette des emplettes réalisées dans les aéroports : la mode (84%), les cosmétiques et les parfums (81%) et les accessoires divers (79%). Le montant du panier moyen des achats de cosmétiques et de parfums haut de gamme est de 225 €. Nettement plus pour les chinois (324 €), beaucoup moins pour les britanniques (146 €). On apprend également que 53% des acheteurs qui entrent dans une boutique d'aéroport avec une idée précise de ce qu'ils recherchent changent d'avis et achètent d'autres produits que l'objet prévu.
Petit détail qui fait sourire : les parfums haut de gamme sont achetés à l'étranger, même lorsque les marques sont disponibles dans le pays de l'acheteur. Principales raisons, l'attrait du prix (70%) et la tentation (42%). Enfin, 75% de ces "shoppers" occasionnels font leurs achats dans les magasins Duty Free des aéroports en raison des prix concurrentiels (78%), de la simplicité (77%) et d'un plus grand choix de produits (58%).
Signalons aussi que les temps d'attente jouent en faveur du shopping. Selon une étude de SFO, plus de 48 % des voyageurs qui passent plus de deux heures dans un aéroport font des achats aux boutiques de cet aéroport.