Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 17 Mai 2010

Quand une fausse "Travel Manager" pique dans la caisse



Un appartement en Floride, un petit coup de pouce pour les investissements de la famille, et un apport conséquent pour les fonds de sa propre société : voilà ce qu’a fait la patrone d’une agence de voyage d’affaires des dix-sept millions de dollars qu’elle a escroqué à ses clients, via leurs comptes American Express.



Victoria Wofford, présidente de Tri-Pen Management Corp, une Travel Management Compagny basée dans le Nevada aux Etats-Unis, a plaidé coupable devant un tribunal new-yorkais d’avoir détourné pas moins de 17 millions de dollars sur des réservations de voyages fictifs. Elle a reconnu s’être servie directement des comptes de réservation American Express ouverts par ses entreprises clientes. Pire, pour justifier son acte, celle qui se présentait à ses clients comme "travel manager externalisée" a expliqué "qu'il y avait beaucoup trop d'argent dans les entreprises ce qui était très tentant" !

Pendant son procès, cette femme de 53 ans a déclaré avoir utilisé l’argent pour s’offrir un appartement en Floride et à Saint-Pétersbourg, aider son mari à investir dans une chaîne de restaurant à hauteur de 475 000 $, mais surtout investir massivement dans Tri-Pen TravelMaster Technologies, une filiale de l’entreprise. Les détournement auraient débuté en novembre 2006 et continué jusqu’en février dernier, jusqu’à ce qu’American Express découvre l’escroquerie.



1.Posté par Vander le 18/05/2010 09:07
Depuis quand confondez-vous un TM et une agence de voyages ? Ce n'est pas la première fois qu'un agent de voyages pique dans la caisse de ses clients (les avoirs sur des remboursements non reversés étant la pratique la plus courante). Voici une drôle de façon de jeter l'opprobre sur une fonction qui a plus besoin de reconnaissance que de coups de poignard dans le dos ...
Heureusement, il y a des agents de voyages honnêtes et des travel manager ayant de la conscience professionnelle !
A.V.

2.Posté par marcel levy le 18/05/2010 09:23
Bonjour

Vous avez raison mais nous ne sommes pas entrés dans les détails de l'affaire car cette TMC indélicate se vendait à ses clients comme "une Travel Manager externalisée". D'où ce titre, j'en conviens un peu exagéré.
Mais vous avez raison, une grande majorité des opérateurs du voyage d'affaires est honnête. Heureusement.

Marcel Lévy