Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 6 Février 2008

Que veulent les voyageurs ?





Vaste question au menu de Boeing au Business Travel Show qui se termine ce jeudi à Earls Court, près de Londres : comment organiser le confort des passagers, comment prévoir leurs besoins et donc y répondre pour leur plus grande satisfaction ? Le constructeur présentait au salon une maquette de son futur 787 Dreamliner avec force démonstrations.

Objectif : satisfaction ! C’est ce qu’affiche Boeing qui, quelque peu malmené par son programme technique, essaie de faire patienter ses clients en communiquant sur le travail réalisé en amont des livraisons (retardées de 9 mois actuellement). Le fait est que le constructeur essaie, au delà des performances techniques de vol, de faire appel à toutes les technologies pour que le voyageur se sente bien à bord. Focus groupes, études approfondies avec les universités, toutes les enquêtes possibles sont mises en place pour mettre au point des conditions de vol optimisées pour les passagers: avec moins de turbulence, une pressurisation plus adaptée (équivalente à celle d’une altitude de 2438 m, comme Mexico ou Park City, et non de 3500 m habituellement), une humidification à bord accrue (15% au lieu de 5%), une purification de l’air qui ne soit pas desséchante (pour éviter maux de tête et assèchement de la peau et des yeux), ou encore une réduction du bruit à bord. La taille des hublots est nettement agrandie, celle des coffres à bagages également (jusqu’à mettre 4 valises cabines sans problème). L’entrée dans l’appareil se fait dans une sorte de « hall » dont le plafond surélevé bleu évite la sensation de confinement. Bref il ne reste qu’un détail, mais il vaut son pesant de confort : les sièges.

Curieusement, la maquette présentée à Earls Court n’en avait pas ! Et pour cause : le choix des sièges et leur implantation ne dépend pas du constructeur, mais de la compagnie. Et entre les choix de haute densité (la « configuration Antilles » reste une référence !) et la First, il peut y avoir un monde qui ne dépend que du commercial, pas du constructeur. Boeing, subrepticement, essaie d’influer les compagnies vers une implantation en "3/3/3" en largeur. Pourquoi ? Parce que, contrairement aux 4 sièges de rangs, 3 sièges permettent de gagner très vite de la satisfaction quand le vol n’est pas plein : il suffit que le siège central soit vide pour que 2 passagers soient contents ! Une drôle de conception du confort : pour en disposer, il faut que l’appareil ne se remplisse pas. Il reste à espérer que les compagnies feront preuve d’imagination pour que leurs voyageurs vivent mieux sans avoir à prier le ciel de ne pas avoir de voisin. Des sièges plus larges, peut-être ?

Annie Fave


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.


Ce site est listé dans la catégorie Agences de voyages : Tourisme d'affaires de l'annuaire Se former au referencement et Dictionnaire Annuaire Informations