Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 14 Décembre 2016

Québec : la baisse de trafic aérien plombe le Business Travel



Entre la hausse annoncée de la taxe aéroportuaire et l'absence de vol direct pour Paris l'été prochain, en raison de travaux sur la piste de l'aéroport de Québec, la ville canadienne a des difficultés à attirer le tourisme d'affaires. L'office du tourisme de Québec reconnait que le trafic corporate rencontre des difficultés pour convaincre en 2017.



La baisse des vols sur l'aéroport de Quévec nuit au Business Travel de la ville -  Crédit : Harfang at Wikipedia
La baisse des vols sur l'aéroport de Quévec nuit au Business Travel de la ville - Crédit : Harfang at Wikipedia
L'aéroport de Québec va augmenter ses taxes mais également mener des travaux nécessitant la fermeture de la piste aux gros-porteurs du 22 mai au 10 août 2017. Ces éléments ne sont pas du meilleur effet pour le trafic Affaires ou encore l'organisation de congrès. Le conseiller québécois Paul Shoiry a d'ailleurs interrogé le directeur général de l’Office du tourisme de Québec, Alain Roy, à ce sujet lors d’un comité plénier, le 13 décembre 2016. Le responsable a reconnu que ces deux points avaient un impact négatif sur le secteur. Il a expliqué "Évidemment, ça a une grosse conséquence, principalement au niveau du tourisme d’affaires. On est en compétition avec la planète. Les organisateurs de congrès choisissent des destinations où il n’y a pas deux, trois ou quatre transits à faire". Le Journal de Québec précise que le DG ne veut pas rester les bras ballants: "Il faut développer une stratégie, parce que ce n’est pas un dossier qui est simple. En plus, il y a les réparations de la piste. Ce n’est pas génial, mais ce n’est pas une réalité contre laquelle on peut se battre".

Actuellement, le tourisme d'affaires représente 15% des visiteurs de la ville. Ils génèrent 20% des retombées économiques dans la région.