Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Revenus additionnels : les compagnies touchent le jackpot


Les revenus additionnels des compagnies aériennes ont atteint 15,11 milliards d’euros en 2010, soit près du double de ce qu’ils étaient en 2008. C’est le principal enseignement d’une étude réalisée par IdeaWorks pour le compte d’Amadeus, qui révèle également que United, Continental, Delta, American et Qantas arrivent en tête du classement. Les compagnies low-cost, qui avaient ouvert la voie, sont désormais largement dépassées par leurs homologues traditionnelles.



© Air France
© Air France
Les revenus tirés de la facturation des bagages et de l’utilisation de cartes de crédit en co-marquage permettent aux trois compagnies aériennes américaines de truster le podium du palmarès établi à l'issue des Amadeus Review of Ancillary Revenue Results, l’enquête annuelle publiée le 1er juin. IdeaWorks et Amadeus se sont penchés sur les résultats financiers de 104 compagnies aériennes du monde entier, pour établir la part des revenus représentée par les services additionnels chez chacun des transporteurs. En 2007, seules 23 compagnies annonçaient avoir réalisé des recettes dans ce domaine, pour un total global qui peinait à atteindre 1,72 milliards d’euros (2,45 milliards de dollars). Les choses ont bien changé, puisqu’elles étaient 47 en 2010 à déclarer des revenus additionnels d’un montant cumulé de 15,11 milliards d’euros (21,46 milliards de dollars). La croissance des recettes atteint ainsi 38% par rapport à 2009, et même 96% par rapport à 2008.

Les travaux de recherche effectués par IdeaWorks montrent également que les revenus additionnels ont sensiblement progressé depuis leurs débuts, lorsqu’ils étaient confinés au secteur des compagnies low-cost. L'étude souligne que la flambée du prix du pétrole, en 2008, a incité les compagnies aériennes américaines à facturer les bagages enregistrés. La pratique a fini par se propager à un nombre croissant de transporteurs, qui se sont mis à envisager à leur tour la facturation à la carte de certains services. D'où une progression spectaculaire des résultats de 778% depuis 2007. Les champions du secteur étaient alors des compagnies comme Ryanair, easyJet ou Aer Lingus. Depuis, les grosses compagnies aériennes ont à leur tour appris à réaliser de confortables recettes additionnelles. Continental a révélé pour la première fois le montant de ses revenus additionnels à l'occasion de sa fusion avec United. Le transporteur issu de ce mariage est aujourd‟hui un géant des revenus additionnels, avec des résultats annuels qui dépassent les 3,5 milliards d‟euros, soit près de 5 milliards de dollars.