Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Richard Branson va jouer l'hôtesse sur AirAsia X, le 12 mai prochain


En 2010, Richard Branson et Tony Fernandes, tous deux patrons de compagnies aériennes et d’une équipe de Formule 1, avaient fait un pari. Celui dont l’équipe serait la moins bien placée à la fin de la saison devait jouer les hôtesses sur un vol de son adversaire. Ayant perdu le pari, Richard Branson va enfiler un uniforme pour servir à bord du Perth-Kuala Lumpur d’AirAsia X le 12 mai prochain.



Richard Branson va jouer l'hôtesse sur AirAsia X, le 12 mai prochain
Après deux reports, provoqués par une chute de ski puis des fiançailles princières, Sir Richard Branson, patron du groupe Virgin, va enfin tenir sa promesse faite en 2010 lors du grand prix d’Abu Dhabi. Il va enfiler l’uniforme d’AirAsia X et des talons hauts pour assurer le service sur un vol de la compagnie malaisienne comme hôtesse de l’air, le 12 mai prochain. Les billets pour cette liaison Perth-Kuala Lumpur à l’équipage original sont d’ores et déjà en vente. Une partie des revenus générés par ce vol ainsi que 10 % des ventes effectuées à bord sera reversée à la fondation australienne Starlight Children.
«Richard et moi avons bouclé la boucle et qui aurait pensé que mon mentor servirait comme hôtesse de l’air sur AirAsia ? C’est un moment gênant quand vous vous plongez dans les souvenirs et vous vous rappelez que j’ai travaillé pour Richard. Et c’est hilarant de penser maintenant que c’est Richard qui va travailler pour moi comme hôtesse de l’air impertinente», explique Tony Fernandes. Le futur patron (temporaire) du milliardaire a expliqué sa mission, il «devra assumer les responsabilité d’une hôtesse de l’air, dont servir le café, le thé et autres nourritures et breuvages aux passagers de ce vol de 6 heures entre Perth et Kuala Lumpur». De son côté, Richard Branson a reconnu que la mission n'était pas simple : «Je vais devoir m’entraîner à marcher avec des talons hauts!».