Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 27 Juillet 2011

Royal Air Maroc : face à la crise, séparer le vrai du faux



A en croire les rumeurs et les quelques informations qui filtrent, la RAM (Royal Air Maroc) traverse une grave crise économique, sans doute la plus importante de son histoire. En cause : la gestion de la compagnie et une concurrence aérienne féroce sur le Maroc.



Royal Air Maroc : face à la crise, séparer le vrai du faux
De ces faits établis, plusieurs journaux locaux et quelques banquiers influents commencent à tirer des conclusions hâtives sur l’avenir de l’entreprise. «Non, la compagnie n’est pas au bord du dépôt de bilan et encore moins de sa fermeture», précise aujourd’hui la direction de la RAM qui se dit indignée d’entendre ou de lire de tel propos. Côté syndical, on reconnait une «situation économique mauvaise et il faudra très rapidement trouver des solutions pour éviter une crise». Si la privatisation reste une piste étudiée (mais non encore choisie), la réduction des coûts d’exploitation et une réelle amélioration de la carte des liaisons à exploiter sont à l’étude. La compagnie entend laisser passer l’été avant de prononcer sur son avenir. Nul doute que le Roi aura son mot à dire.