Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Royal Air Maroc veut se rapprocher d'une alliance


Le PDG de Royal Air Maroc Driss Benhima annonce que sa compagnie a atteint les objectifs fixés dans son contrat-programme avec l’Etat. La RAM planche maintenant sur la possibilité de rejoindre une alliance.



La RAM a transporté 1,86 million de passagers pendant la saison estivale et atteint le trafic record de 773 000 voyageurs en août. Ainsi le trafic a grimpé de 6 % à fin août tandis que le coefficient de remplissage est de 76 % (+3 %). Mais le président-directeur général du Groupe, Driss Benhima, se félicitait aussi d'une autre performance lors d'une présentation devant la Commission des infrastructures, de l’énergie et des mines, le 20 octobre dernier. Il assure que le transporteur a atteint tous les objectifs de son contrat-programme avec l’Etat grâce à différentes mesures comme la réduction des effectifs, l’amélioration de la productivité, la restructuration du réseau ou encore l’optimisation de la flotte. La productivité des employés s'est améliorée tandis que la masse salariale du personnel au sol a diminué de 34% par rapport à 2011. «Le ratio Effectif-Avion est passé de 100 employés par avion en 2011 à 62 à fin août 2014 et ce, malgré la réduction de sa flotte de 8 avions par rapport à 2011», explique t-il selon la MAP. Il ajoute «Quant à l’optimisation de la flotte, la RAM a retiré, conformément aux engagements du contrat-programme, les 10 avions propriété du Groupe qui ne sont pas homogènes avec sa flotte, ce qui a contribué à améliorer la disponibilité technique des avions. Et sur le front financier, le Groupe a réduit ses charges courantes de fonctionnement de 18 % grâce notamment aux plans de rationalisation interne». Il souligne que le chiffre d’affaires a augmenté de 9 % à fin août. En outre sur le secteur international, l'entreprise a enregistré une progression de 10 % contre 6 % pour la concurrence.

Un développement africain
«Inscrivant sa stratégie conformément aux orientations royales, la RAM a renforcé son action de développement dans le continent, à travers notamment l’augmentation de l’offre sur l’Afrique et l’ouverture de nouvelles lignes (Abuja, N’Djamena)», a précisé Driss Benhima. «Le trafic en Afrique subsaharienne enregistre une évolution positive à 2 chiffres depuis janvier 2014 pour atteindre 17% à fin août 2014», a-t-il ajouté.

Un rapprochement avec une alliance pour 2015 ?
Saida Najioullah, vice-président marketing de la RAM a confié à Gulf News que la compagnie étudiait la possibilité de rejoindre une alliance afin d'améliorer son offre corporate et sa desserte vers l'Asie. Elle devrait annoncer son choix entre SkyTeam, Star Alliance et Oneworld en début d'année prochaine.