Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 11 Octobre 2017

Ryanair aurait-elle menti sur les raisons des annulations massives ?



Selon le cabinet d'études Aviation Analytics, spécialisé dans la gestion des datas sur l'aérien, Ryanair aurait trouvé l'excuse des pilotes pour masquer les raisons réelles des annulations massives annoncées depuis quelques semaines.



Pour aviation Analytics, les pilotes ne seraient pas la raison principale des annulations de vols
Pour aviation Analytics, les pilotes ne seraient pas la raison principale des annulations de vols
A en croire les analystes, les 34 lignes annulées seraient les plus déficitaires de la compagnie et celles que Ryanair aurait dû suspendre, par logique économique, depuis quelques mois.
Exemple donné, la liaison Paris -Thessalonique qui fait perdre 4 € par passager transporté à la compagnie irlandaise. Mais il y a mieux comme le Cologne-Berlin qui coûte 15 € par passager au transporteur ou le Glasgow-Las Palmas qui fait perdre 29 € par passager. Sur les 34 itinéraires annulés sept étaient saisonniers et quatre avaient été lancés en 2017.

On peut aussi penser que le manque de pilotes a conduit à supprimer, pour commencer, les lignes les moins rentables. Regardons du côté de la rentabilité, justement : globalement, la perte moyenne sur les lignes annulées était de 8€ par siège (contre 3€ de bénéfice sur les autres lignes) ce qui justifierait leur fermeture. Ryanair aurait-elle camouflé cette réalité en prenant le prétexte des pilotes ? C'est ce que pensent les experts qui assurent que "le nombre de pilotes permettait, via une réduction des fréquences, de couvrir les besoins de Ryanair en hiver". Une assertion difficile à vérifier. Seule certitude, la compagnie annonce qu'elle pourrait reprendre les liaisons annulées même si, selon le Times, des "négociations marketing devront se faire pour assurer la pérénité de la destinations". Faut-il en conclure qu'un gros chèque des autorités locales serait le bienvenue ?

Autre information livrée par le Times : les responsables de la base de Trapani, en Sicile occidentale, ont accusé Ryanair, qui assurait 90% du trafic, de les pénaliser pour ne pas renouveler un accord de marketing de 5 M€ par an. Trapani est la destination qui subi le plus grand nombre d'annulations, 7 à ce jour. Plusieurs aéroports concernés par la décision de Ryanair réfléchissent à saisir la justice pour non-respect du contrat et veulent demander à la Communauté Européenne de se saisir du dossier.

Estimations des pertes et des gains par ligne

© Aviation Analytics
© Aviation Analytics


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction