Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair aurait trafiqué des données sur le poids de ses avions


Selon le journal allemand Die Welt, la compagnie irlandaise n'aurait pas donné en Allemagne toutes les informations sur le poids réel de ses appareils pour éviter de payer des millions d'euros de coûts supplémentaires. Le journal allemand précise que la compagnie aurait indiqué un poids au décollage de ses B737-800 inférieur à la réalité.



Cette économie, estimée à 17 € par vol aurait permis une économie de 370 000 euros en Allemagne... Plus de 50 millions dans toute l'Europe. Le fait est que les taxes au décollage et à l'atterrissage sont évaluées en fonction du poids total de l'avion. Déclarer un poids inférieur à la réalité peut effectivement faire baisser la note. Ryanair se refuse pour l'heure à commenter cette information mais selon des sources proches du dossier, la compagnie ne pourrait réfuter les données constructeurs associées au volume de passagers et de bagages emportés à chacun des vols. Un spécialiste le souligne : "Même si chaque passager ne dépassait pas les 50 kg, Ryanair aura bien du mal à détailler le poids avion transmis aux différentes autorités aéroportuaires européennes". Die Welt précise que l'autorité allemande du transport aérien, DFS, enquêterait sur ce dossier.