Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair baisse ses prévisions de bénéfices à cause de la chute de la livre


Comme pour ses concurrentes britanniques, le Brexit a des effet négatifs sur l'activité de Ryanair. La low-cost irlandaise – très présente dans le ciel du Royaume-Uni - a baissé ses prévisions de son bénéfice net à cause de la chute de la livre.



Malgré la hausse de trafic, Ryanair revoit ses prévisions à la baisse
Malgré la hausse de trafic, Ryanair revoit ses prévisions à la baisse
Ryanair clôturera ses comptes le 31 mars prochain mais revoit déjà à la baisse ses prévisions, tablant sur un bénéfice net situé entre 1,30 et 1,35 milliard d'euros au lieu d'une fourchette comprise précédemment entre 1,375 et 1,425 milliard d'euros. Cela représente un repli de 5%. Le patron de la compagnie, Michael O'Leary, explique dans un communiqué: "La première cause de cette croissance un peu moins élevée que prévu de notre rentabilité est la chute de 18% de la livre sterling depuis la décision du Brexit".

En effet, en raison de la dépréciation de la monnaie britannique, les billets achetés en livres par les passagers rapportent moins que prévu à l'entreprise, une fois convertis en euros, la monnaie irlandaise.

La compagnie a également indiqué qu'elle prévoyait transporter 119 millions de passagers pendant cet exercice, soit une augmentation de 12% par rapport à la période précédente. Elle table également sur un coefficient de remplissage de 94% (+ 1 point).