Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair espionnerait ses employés en Norvège


Si Lufthansa tient un fichier sur ses salariés, Ryanair les surveille avec des caméras. L’Autorité norvégienne de protection des données a découvert que la low-cost filmait ses employés dans ses locaux de l’aéroport de Moss, y compris dans les espaces de repos et en infraction avec la loi norvégienne. Ryanair affirme appliquer les lois irlandaises.



En contrôlant les bâtiments de Ryanair de l’aéroport de Moss au sud d’Oslo, les agents de l’Autorité norvégienne de protection des données ont découvert un important système de surveillance par caméra. Les appareils filmaient les employés dans leurs tâches quotidiennes, mais également dans les espaces où ils mangent et obtiennent leur planning. Ces vidéos seraient ensuite gardées dans une base de données de l’entreprise. «On a constaté qu’ils ont installé de multiples caméras de manière injustifiée», a expliqué le directeur de l’Autorité, Bjon Erik Thon, à la chaîne norvégienne NRK, le 27 novembre 2013. «La loi stipule que vous devez filmer strictement ce qui est nécessaire pour le maintien de la sécurité. En l’occurrence, ce n’est pas du tout le cas», a-t-il ajouté.
Ryanair aurait confié que l’installation vidéo était en place depuis le début de l’année. Elle servirait en fait à surveiller la recette des ventes réalisées pendant les vols qui est gardée dans ces locaux. Cet argument n’a pas convaincu le directeur de l’organisation norvégienne. Il demande en effet «Alors pourquoi filmer les employés en train de manger ?». Comme ligne de défense, l’entreprise a assuré que dans ses locaux, c’étaient les lois irlandaises qui primaient et non les norvégiennes. Mais, Bjon Erik Thon rejette cette lecture «C’est totalement faux. Il s’agit d’un contrat de location en vigueur sur le sol norvégien. C’est donc la loi norvégienne qui doit être appliquée».