Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair ne s'envolera pas vers les USA


Fin des rodomontades et des annonces tonitruantes chez Ryanair ? Quelques jours après l’annonce d’une commande importante chez Boeing, le directeur général adjoint de la low-cost irlandaise, Michael Cawley, a confié au journal Independent que la compagnie ne se lancera jamais sur le secteur des long-courriers.



Ryanair ne s'envolera pas vers les USA
C'était un serpent de mer mais Michael Cawley a été clair «Je pense qu’il ne sera jamais envisagé que Ryanair rentre sur le marché du long-courrier ». «Le long-courrier pour nous est de voler vers les Canaries ou la Grèce pour le moment. Certains de nos vols font entre 4 et 5 heures. De Prestwick aux Canaries, c’est 5 heures» a-t-il ajouté. Il explique «Lorsqu'il s'agit de traverser l'Atlantique, beaucoup de choses que nous faisons – comme des escales de 25 minutes entre les vols – ne sont pas pertinentes puisque vous ne pouvez pas obtenir un vol supplémentaire comme vous l’aurez entre Shannon et Londres si vous le faites assez souvent durant la journée». Il précise aussi que le contrat signé avec Boeing permettra à la compagnie de se développer en Europe au cours des 6 ou 7 prochaines années. Néanmoins, le dirigeant de Ryanair ne ferme pas toutes les portes. «Si une opportunité vient et si les prix des avions long-courriers baissent drastiquement, il se pourrait alors que nous rentrions dans ce business alors, mais il n’y a aucune perspective imminente de cela», a-t-il conclu.