Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 21 Janvier 2015

Ryanair ne se posera pas Orly. Mais Roissy?



Ryanair fête ses trente ans en 2015. Les dirigeants de la low-cost ont profité de cet événement pour rencontrer la presse à Paris et évoquer les projets de la compagnie. David O'Brien, le Directeur Commercial de Ryanair assure qu'Orly n'en fait pas partie... En revanche, il ne dirait pas non à Roissy !



La semaine dernière, le directeur du marketing de Ryanair, Kenny Jacobs, avait déclaré que la low-cost irlandaise envisageait de se poser à Paris Orly. Interrogé sur le sujet, le 21 janvier lors d'une conférence à Paris, David O'Brien, le Directeur Commercial de Ryanair, rejette cette hypothèse. «En revanche, à Roissy cela pourrait être envisageable». Il est convaincu que l'escale pourrait cohabiter parfaitement avec Beauvais: «Quand nous nous sommes installés à Brussels Airport, tout le monde disait que Charleroi allait fermer. Mais non. Les résultats sur les deux pistes ont été très satisfaisants en 2014», ajoute-t-il.

3eme compagnie en France
Ryanair, 3eme compagnie en France derrière Air France et EasyJet avec 7 % de part de marché, voit un potentiel de croissance dans l'Hexagone. Le Directeur Commercial ajoute que «de nombreux aéroports qui ne parlaient pas avec Ryanair avant, nous ont approché. Ils reconnaissent maintenant les limites de nos concurrents lorsqu'il s'agit de se développer sur de nouveaux marchés». David O'Brien admet néanmoins que l'objectif de progresser de 5 à 15 %, comme cela est visé en Allemagne, est peu probable en France. Et les résultats le prouvent, la compagnie a perdu dans l'Hexagone près d'un million de passagers en 2014. Une chute que la compagnie irlandaise met sur le dos de la crise.

Objectif : 160 millions de passagers annuels en 2024
L'entreprise n'envisage pas de lancer de marque ou de prendre de participations dans des compagnies en Asie, où le marché du low-cost est en plein boom. «Il serait "sexy" de voler vers l'Est par exemple Shanghai, mais c'est peu réaliste», assure le responsable. Et les USA ? Toujours la même réponse: «Nous attendons la disponibilité d'avions de nouvelles générations, plus légers et plus économiques». Ainsi pour le moment, son avenir est en Europe. La compagnie a pour objectif d'atteindre les 160 millions de passagers transportés annuellement d'ici 2024 grâce à une flotte de 520 appareils (320 Boeing en 2015) ainsi que son programme d'amélioration de ses services «Always Getting Better».

27 % passagers Business dans ses avions
En août dernier, la compagnie irlandaise, dont la nouvelle ambition est d'être plus "client-friendly", s'est rapprochée des Corporate en lançant un offre Business. Elle annonce transporter dorénavant 27 % de voyageurs d'affaires. «Nous avons toujours eu entre 20 et 25 % de clients business, mais cette offre nous permet surtout de proposer une offre concrète aux travel managers et attirer les employés gouvernementaux ou les Corporates». Il assure que Beauvais et son éloignement n'effraient pas forcement les professionnels en déplacement, surtout pour les routes longues comme Dublin ou Rome.
Satisfait par les réponses à son offre, le transporteur prévoit de l'améliorer, et plus particulièrement le secteur digital. Il compte développer de nouvelles fonctionnalités sur son site comme un comparateur de prix avec ses concurrents. Il va aussi repenser son application afin que l'accès aux infos de vol et la réservation soient encore plus faciles.

Les nouveautés du programme d'été 2015 depuis Beauvais
Ryanair assurera 48 lignes depuis Beauvais lors du programme d'été 2015. Elle proposera 3 nouvelles destinations Palerme (3 fois par semaine), Thessalonique (3 vols hebdomadaires) et Wroclaw (4 fois par semaine).
La compagnie va aussi augmenter les fréquences de 4 liaisons : Bristol (de 4 fois par semaine à 1 vol quotidien), Madrid (7 à 11 fois par semaine), Rome Ciampino (de 12 fois par semaine à 2 fois par jour) et Varsovie Modlin (3 fois par semaine à 1 fois par jour).