Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 13 Mars 2014

Ryanair pourrait renoncer à ses calendriers sexy… mais pas à Beauvais



Ryanair veut des relations pacifiées avec ses passagers. Son célèbre calendrier affichant les hôtesses de la compagnie dans des tenues sexy, pas vraiment professionnelles, pourrait faire les frais de cette nouvelle politique. La direction envisage d'en stopper la production. Mais ne quittera pas Beauvais.



Les calendriers de Ryanair et leurs hôtesses peu vêtues ont fait couler beaucoup d’encre à chacune de leurs parutions. De nombreuses associations et des passagères voient dans ce produit une opération sexiste et misogyne. Jusqu’à présent, la low-cost défendait son initiative caritative et faisait fi des critiques. Mais l’entreprise, qui entreprend une grande opération (re)séduction, pense à cette occasion mettre cette tradition au placard. Kenny Jacobs directeur marketing a fait part de cette possibilité lors de la conférence DMX Dublin selon le journal Independent.

Ryanair ne quittera pas Beauvais
En fin d’année 2013, Ryanair annonçait sa prochaine installation sur les plates-formes Brussels Airport, Barcelone El Prat ou encore Rome Fiumicino. Ce nouvel engouement pour les aéroports "traditionnels" ne détournera pas la compagnie des pistes low-cost, certes plus loin des centres-villes mais moins onéreuses. Le directeur du Marketing a ainsi assuré que la compagnie n’abonnerait pas Beauvais pour l'un des deux aéroports parisiens principaux préférés par les voyageurs d’affaires. «Les passagers aiment voler de Beauvais», a-t-il confié. «Beaucoup d’aéroports veulent travailler avec nous. Il y en aura plus de ceux que vous souhaitez classer comme aéroports principaux… mais c’est une évolution, pas un changement de stratégie», a-t-il expliqué. «Il y aura des aéroports principaux et des secondaires», a-t-il conclu. Très prosaïquement, les coûts pratiqués par ADP expliquent peut être en grande partie ce choix stratégique.



1.Posté par Toin le 14/03/2014 12:44
Cet individu est prêt à tout pour se remplir les poches. Le fait qu'il bénéficie d'une licence de taxi pour utiliser les voies réservées et se rendre plus rapidement à l'aéroport de Dublin est révélateur de son comportement général. Il a contribué à détruire un transport aérien de qualité. Sa recette ? Baisser les coûts en ne payant ni les pnc, ni les pnt, ni les personnels au sol ni ceux d'assistance et multiplier les rotations de ses appareils dans des conditions souvent limite au niveau sécurité. Mais si les voyageurs étaient plus réfléchis et voyageaient moins souvent mais mieux il ne serait jamais devenu riche...et la planète serait moins souillée et moins polluée !

2.Posté par nicolet le 18/03/2014 21:06
vive les low cost ! pouvoir voler en toute sécurité (aucun tué en 30 ans) pour le prix d'un taxi