Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair réduit ses charges pour séduire les passagers


Ryanair est en pleine campagne de (re)séduction des passagers. Pour améliorer son image ternie par de nombreux faux pas dans ses relations clients ou les déclarations de son patron, elle compte prendre plusieurs mesures comme la réduction des charges sur l'impression des cartes d'embarquement ou les bagages supplémentaires.



Ryanair réduit ses charges pour séduire les passagers
Depuis le 15 octobre, Ryanair demande l’avis des voyageurs d’affaires sur la compagnie via la rubrique «Tell MOL» sur le site web Ryanair.com. Elle a déjà décidé plusieurs améliorations à la suite des premiers retours. Les premiers changements se verront sur le net. A partir du 1er novembre, les clients qui réserveront directement sur le site web de la low-cost (et non via agences de voyage ou autres sites web intermédiaires) disposeront d’une période de tolérance de 24 heures afin de corriger certaines erreurs mineures faites dans leur réservation originale comme l’orthographe du nom ou les itinéraires. De plus, le code de sécurité “Recaptcha” sera retiré pour les réservations individuelles.

Des vols calmes aux horaires Business
En outre, les voyageurs d’affaires qui utilisent la compagnie vont pouvoir se reposer pendant les vols fréquentés par les Corporates : ceux du matin et ceux du soir. En effet à compter du 1er novembre, l’entreprise irlandaise assurera des «vols calmes» avant 8h le matin et après 21h le soir. C'est-à-dire qu’aucune annonce ne sera faite à bord, mis à part les annonces obligatoires concernant les instructions de sécurité. L’intensité des lumières sera également diminuée pour que les passagers puissent dormir plus facilement.

Assouplissement des règles et des charges
Pour ce qui est des frais d'enregistrement, à partir du 1er décembre les voyageurs d’affaires débourseront moins s’ils ont oublié d’imprimer leur billet. La réimpression des cartes d’embarquement à l’aéroport coûtera 15 € au lieu de 70 €, si l’enregistrement en ligne a été effectué au préalable. Par contre, les passagers qui omettront de s’enregistrer en ligne avant, payeront toujours les 70 € en frais d’enregistrement et réimpression à l’aéroport.
Ryanair va également faire preuve de plus de souplesse dans son règlement sur les bagages. À partir du 1er décembre, elle autorisera les passagers à emporter un deuxième petit sac à bord comme les sacs à main des femmes ou des sacs de shopping de l’aéroport). Il ne devra pas dépasser 35 x 20 x 20 cm. Cela autorisa par exemple le transport en extra d’une bouteille de vin.
De plus, à compter du 5 janvier 2014, les frais pour enregistrer une valise supplémentaire à l’aéroport seront réduits de 60 € à 30 € au comptoir de dépôt de bagage, et de 60 € à 50 € à la porte d’embarquement. Ryanair explique qu’elle s’aligne «ainsi sur les frais standards actuels facturés par les compagnies concurrentes.».