Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair : reine des ouvertures ET fermetures de lignes


A chaque programme saisonnier, les compagnies aériennes lancent de nouvelles routes… Mais durent-elles ? C’est la question que la société d’études Anna Aero s’est posée. Elle a ainsi analysé les ouvertures et les fermetures de lignes des low-cost entre août 2011 et août 2012. Elle a découvert que Ryanair était à la tête du podium des créations de nouvelles liaisons mais… également sur la première marche des suppressions.



Ryanair : reine des ouvertures ET fermetures de lignes
Pendant les 12 mois étudiés, la low-cost irlandaises a ouvert 300 lignes mais également stoppé 156 liaisons. Ryanair est en effet connue pour ses fermetures rapides dès qu’un contentieux (très souvent financier) naît avec une plate-forme. Le Maroc et l’Espagne ont par exemple vu leurs dessertes diminuer drastiquement après une augmentation des charges aéroportuaires. Mais le modèle low-cost repose également sur sa grande flexibilité et sa réponse rapide si une route ne rencontre pas la demande souhaitée.

Pour les ouvertures
Bien que sortant un peu de son modèle low-cost pour séduire plus de voyageurs d’affaires, EasyJet reste toujours aussi offensive dans sa politique d’ouverture : elle se place en seconde position derrière Ryanair, avec 140 lancements. Elle est suivie ensuite de Wizz Air (71 ouvertures), Vueling (55) et Norwegian (47).

Les fermetures
Le classement des fermetures est très différent. En effet, Ryanair (156 lignes fermées) n’a plus les mêmes challengers, si ce n’est Wizz Air qui est toujours à la seconde place avec 52 suppressions. Ainsi, Pegasus prend la seconde place (65 fermetures) tandis que Allegiant Air et Southwest se partagent la quatrième marche avec respectivement 32 annulations.

La saisonnalité
L’étude montre également que les programmes des compagnies aériennes à bas coût sont très sensibles aux saisons. Par exemple, entre juillet 2011 et janvier 2012, le plan de vol de Ryanair a diminué de 38 %. Mais sur ce point, le transporteur ne détient pas la première place. C’est l’allemande Germanwings qui a réduit le plus significativement son programme cet hiver (- 48 %). Pour cette question, Ralph Anker qui menait l’analyse Anna Aero a aussi étudié les plans de vol des compagnies traditionnelles européennes. La conclusion : leur planning suit moins les saisons. Airberlin est ainsi la 1ère avec un programme réduit de 26 % entre juillet 2011 et janvier 2012. Viennent ensuite Alitalia -24 % et Lufthansa – 15 %.