Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair s'excuse d'avoir refusé de prendre un enfant devant se faire greffer


Au tout début sa grande opération (re)séduction des passagers en septembre 2013, Michael O'leary avait donné pour objectif à son entreprise de se montrer plus souple avec les voyageurs. Si la low-cost a amélioré plusieurs points pour être plus client-friendly, il lui reste des progrès à faire. Elle a refusé, le 14 mars 2015, de prendre une famille espagnole devant rentrer en urgence car le petit garçon venait subir une transplantation.



Une famille espagnole était en vacances dans les Canaries lorsque l’hôpital La Paz de Madrid, les a prévenu qu'un foie et rein avaient été trouvés pour leur garçon. L'enfant devait donc rentrer en urgence pour subir la double transplantation. A son arrivée à l'aéroport, la famille a voulu acheter des places sur le premier vol pour la capitale disponible : le vol Ryanair RYR2012. L'agent de la low-cost leur a alors indiqué que les billets domestiques étaient uniquement vendus en ligne. Il a tout de même contacté les bureaux de Dublin pour obtenir des places pour ce vol qui devait décoller 45 minutes plus tard mais la direction a refusé l'opération. La porte-parole assure que l'employé n'a jamais précisé que la raison du voyage était une transplantation. Elle ajoute «Nous regrettons sincèrement que nos agents n'aient pas traité cette famille d'une manière plus sympathique et urgente. Nous leur avons parlé pour s'assurer que cela ne se reproduise pas». La compagnie a également approché la famille pour s'excuser pour les inconvénients causés.
Les voyageurs ont heureusement pu trouver un autre vol avec Air Europa. Cet avion partait 30 minutes après celui de Ryanair. L'enfant a été immédiatement transporté à l’hôpital à son arrivée à Madrid.