Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryanair veut pouvoir miser sur Israël


Ryanair souhaite augmenter ses vols vers Israël et voudrait y installer une base. Mais selon son patron Michael O'Leary, ce projet serait ralenti par les autorités israéliennes, désireuses de protéger El-Al.



Ryanair veut étoffer sa présence en Israël. «Le projet d'expansion de Ryanair en Israël serait d'assurer bien plus que quelques vols», a confié le patron de la low-cost Michael O'Leary au Irish Independent le 25 août 2014. Il a précisé «Nous voulons desservir depuis Israël : la Russie, l'Europe centrale, le Royaume-Uni, l'Allemagne et beaucoup d'autres marchés». Selon le journal irlandais, la compagnie souhaiterait installer un hub à l'aéroport Ben Gurion. Mais l'entreprise ferait face à une certaine hostilité politique: selon son PDG, les autorités israéliennes font «traîner les choses» pour protéger le transporteur El Al. Des propos rejetés par le ministère israélien des transports. Il affirme au journal Haaretz que la compagnie irlandaise n'avait pas déposé de demande de permis jusqu'à présent.

Michael O'Leary a aussi confié au Irish Independent que tout était prêt pour l'ouverture d'une ligne entre l'Irlande et la Russie. Mais, la low-cost tarde à se lancer car Tourism Ireland refuse de soutenir financièrement la liaison. Selon lui, cette aide est nécessaire car les vols vers la Russie seront déficitaires pendant deux ans.