Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ryannair attaque Google et eDreams en justice


Peut-on parler de favoritisme dans l'affichage des résultats quand on tape Ryannair sur Google ? Oui, affirme Michael o'Leary qui vient de porter plainte contre le géant du web et son présumé "chouchou", eDreams.



En cause, l'affichage d'une adresse eDreams en tête des recherches Google à la requête Ryanair. "Et pas seulement en achat de mots clés" précise Ryanair qui s'insurge contre ce traitement de valeur. "Pour nous, l'adresse utilisée, www.ryanair.edreams.fr, peut porter à confusion, c'est en tout cas ce que disent nos propres clients" précise la compagnie qui estime "perdre des voyageurs par ces moyens déloyaux".

Pour Michael O'Leary "nous n'avons rien contre la publicité payante mais nous nous opposerons par tous les moyens à la tromperie". De fait, certains prix affichés sur eDreams sont supérieurs à ceux proposés par la compagnie irlandaise. Ryanair a rappelé que le procès engagé en Allemagne contre eDreams avait été couronné de succès (l'adresse incriminée avait été interdite) et menace d'engager des poursuites dans toutes l'Europe contre les comparateurs qui utiliseraient "des moyens techniques dont la finalité est de tromper le consommateur".

Récemment eDreams avait affirmé que plus de 12 % de ses clients étaient des TPE/TPI à la recherche d'économies.