Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


SAS se sépare de 6000 salariés pour éviter la faillite de la compagnie


SAS s’attelait depuis plusieurs jours à trouver de nouveaux accords salariaux avec ses employés. C’est finalement lundi 19 novembre 2012 que les 8 syndicats concernés - les représentants des pilotes et PNC norvégiens, danois et suédois – ont accepté une baisse des salaires et des suppressions de postes après des négociations complexes.



SAS se sépare de 6000 salariés pour éviter la faillite de la compagnie
Et tout comme la situation de SAS, les mesures seront drastiques. En plus d'une réduction de ses effectifs de 15.000 salariés à 9.000, la compagnie va réduire les salaires jusqu'à 15 % pour certains.
Le transporteur va également vendre pour 3 milliards de couronnes suédoises (près de 350 millions d'euros) d’actifs dont la compagnie régionale norvégienne Wideroe, externaliser des centres d'appel et de la manutention au sol ou encore réorganiser ses services administratifs qui conduira à 800 suppressions d'emplois dans les services administratifs.