Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


SCARA demande à ADP de geler ses tarifs


ADP envisagerait d’augmenter les tarifs de redevances aéroportuaires. Le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) demande au gestionnaire des aéroports parisiens de ne pas faire aboutir le projet: il risquerait sinon de mettre en danger les transporteurs aériens déjà malmenés par la situation économique de ces deux derniers années.



Aéroports de Paris − LUIDER, Emile − LA COMPANY
Aéroports de Paris − LUIDER, Emile − LA COMPANY
Aéroports de Paris prévoit de proposer une hausse des tarifs de ses redevances aéroportuaires de l’ordre de 4%, soit le maximum autorisé par le contrat de régulation économique (CRE) signé avec l’Etat. Face à cette possibilité, le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) demande à l’ADP détenue à 60,1% par l’Etat, de ne pas mettre en pratique ce projet. Les transporteurs ont connu deux années économiques très dures. Touchés par la crise, les fluctuations de l’Euro, la volatilité du prix du pétrole et les événements géopolitiques dans le monde arabe, Ils ne pourraient pas supporter ce surcoût sans mettre en péril leur activité.
L’augmentation demandée par ADP pour 2012 représenterait environ 35 millions d’Euros supplémentaires à la charge des compagnies aériennes. Le SCARA affirme qu’ADP qui a enregistré d’excellents résultats financiers (300 millions d’Euros de résultats nets en 2010 (+11,3%) et 180 millions d’Euros au premier semestre 2011), a les moyens d’absorber ce montant sans mettre en péril, elle, son équilibre économique et la continuité de ses investissements.