Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 18 Février 2013

SNCB : ivre, le contrôleur invite les passagers à trinquer avec lui



Les équipages des avions ne sont pas les seuls à manquer de professionnalisme lorsqu’ils ont bu un verre de trop. Selon le témoignage d’un passager d’un train SNCB, un contrôleur de la compagnie ferroviaire belge était ivre pendant son service et aurait même invité les voyageurs à trinquer avec lui.



SNCB : ivre, le contrôleur invite les passagers à trinquer avec lui
Selon le voyageur, le contrôleur présent dans le train reliant Anvers à Ath, le 16 février 2013, était ivre : «Il était tellement saoul qu’il ne parlait même plus clairement», explique le voyageur au journal belge néerlandophone Hel Nieuwsblad. Diminué par son abus de boissons, il aurait été dans l’incapacité de faire fonctionner la machine délivrant les billets de train. Il aurait alors proposé au passager de lui donner seulement 5 € (contre 6,70 €) et de passer sans ticket. Une offre que le client a refusé. Il a alors fabriqué à la main le titre de transport. Quelques stations plus tard, la rame a été stoppée à la gare de Bruxelles-Nord pour 15 minutes. L’agent imbibé est alors revenu vers lui pour lui proposer de trinquer ensemble pendant ce laps de temps. Encore une fois, le passager a rejeté sa proposition. Le salarié de la SNCF s’est donc finalement tourné vers d’autres voyageurs et il a finalement quitté le train pendant 10 min, tout en laissant son matériel et son sac sans surveillance. Le temps d'aller boir un verrre ? Face à ce comportement peu professionnel, l'usager a décidé de porter plainte auprès de la SNCB. La compagnie ferroviaire a assuré qu’elle allait enquêter sur l’affaire et prendrait les sanctions nécessaires, si les accusations contre son salarié sont exactes.