Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 26 Juin 2013

SNCB : un train part sans son accompagnateur !



Selon RTL.be, le train reliant Verviers à la gare de Liège Palais, le 26 juin 2013, a oublié son accompagnateur sur le quai après un arrêt à la gare de Fraipont. De leur côté, une quarantaine de passagers étaient bloqués dans les rames à cause d’un dysfonctionnement des portes.



SNCB : un train part sans son accompagnateur !
A l’arrivée en gare de Fraipont, les portes du train de la SNCB‎ ont refusé de s’ouvrir. L’agent de la compagnie qui se trouvait à bord est parvenu à ouvrir celles de son wagon en les forçant avec sa clé. Descendu sur le quai, il s’apprêtait à faire de même avec les autres rames et libérer ainsi les voyageurs bloqués. «Subitement, le train a démarré et on est reparti. Tout le monde était estomaqué», a confié Thierry Legros, un des usagers à RTL.be «L'accompagnateur est resté sur le quai et il sifflait comme un possédé pour que le conducteur de train l'entende, mais rien n'y a fait». A la gare suivante, le conducteur du train et ses responsables ont cherché une solution. Tous les passagers ont du descendre du train pour monter dans le Eupen-Ostende qui s’était arrêté exprès pour les prendre en charge. «C'est une procédure exceptionnelle qui fait partie du plan de transport en temps réel où la SNCB trouve une solution d'urgence pour les voyageurs», a expliqué Thierry Ney, le porte-parole de la SNCB à RTL.be, puis il a ajouté «Cette procédure est mise en place afin de limiter au maximum le temps d'attente des voyageurs». Cette mésaventure aurait néanmoins provoqué un retard d’environ 30 minutes selon l’usager et 15 à 20 minutes selon la compagnie ferroviaire.