Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 7 Janvier 2015

SNCF : 1100 postes supprimés cette année



Le Comité d’entreprise exceptionnel organisé ce mercredi 7 janvier a précédé le Conseil d’administration organisé ce jeudi à la SNCF. Dans les deux cas, un seul mot d’ordre : faire baisser les coûts de production.



L’emploi était le thème du Comité d’Entreprise qui devait initialement se tenir au mois de décembre mais qui avait été reporté, les organisations syndicales se déclarant mal informées. Au final, ce sont 1100 postes qui seront supprimés par le groupe, qui en compte actuellement 149 000. Aidé par la pyramide des âges, la SNCF ne renouvellera pas la totalité des postes concernés par des départs à la retraite mais embauchera néanmoins environ 8000 personnes. Les effectifs de SNCF Mobilités seront ainsi réduits de 1600 postes tandis que ceux de SNCF Réseau, gestionnaire des voies, augmenteront de 600 postes. Les syndicats en espéraient davantage et considèrent que la réduction globale des effectifs est un mauvais signe pour l’entreprise. La CGT appelle d’ailleurs à une nouvelle mobilisation contre la réforme ferroviaire le 29 janvier prochain (sans appeler pour autant à la grève). La CFDT et l’Unsa ne se joindront pas au mouvement. Sud Rail fait attendre sa réponse.

Dans la foulée du CE, Guillaume Pépy doit annoncer ce jeudi en Conseil d’administration une nouvelle organisation du travail pour limiter l’expansion de la masse salariale (+2% en 2015) mais aussi un plan de lutte contre la fraude, un renforcement de la maintenance et une augmentation du roulement du matériel afin d’augmenter sa rentabilité. L’objectif est de réaliser 2 milliards d’économies d’ici 2017.