Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 28 Septembre 2016

SNCF: Pépy veut réduire les coûts de 20% en 4 ans



Guillaume Pépy veut réduire les coûts de la SNCF de 5% par an pendant 4 ans pour atteindre une réduction, logique, de 20% d’ici 2020. Un vrai challenge.



Le futur TGV "Océane"
Le futur TGV "Océane"
Soumis à la pression d’une dette colossale, de la demande d’un service public de qualité à petits prix et de commandes de train pour soutenir l’activité économique, la SNCF n’a pas d’autre choix que de réduire drastiquement ses coûts de production. Guillaume Pépy lance ainsi un programme « 4x5 », comprendre 4 x 5% de réduction pour atteindre une baisse de 20% d’ici 2020 et affronter un peu plus sereinement la concurrence. La note de synthèse que l’AFP a pu consulter a été présentée au séminaire annuel des cadres pour les inciter à "changer de braquet". Ce sont notamment les doublons de structure qui sont visés par cette volonté d’économies : selon l’un des participants au séminaire que l’agence a rencontré, "Toutes les fonctions support" seront passées au tamis, "des ressources humaines à l'informatique en passant par la communication et les finances".

La dette de la SNCF atteint des niveaux inégalés : 8,2 milliards d'euros fin juin pour la branche Mobilités (transports de voyageurs et de marchandises) et 44,1 milliards pour la branche Réseau (construction et entretien des voies ferrées). La compagnie ferroviaire a déjà réduit ses frais de structure de plus de 700 millions d’euros entre 2013 et 2015, selon les chiffres publiés par l’AFP.