Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 3 Février 2014

SNCF: Pépy voudrait réglementer le «droit de retrait»


Que les agressions provoquent des mouvements de «grève» spontanés, le patron de la SNCF veut bien le comprendre. Mais Guillaume Pépy souhaiteraient que ces réactions soient encadrées et limitées «à une heure seulement». Les syndicats sont révulsés.



Guillaume Pepy © EUROPE 1
Guillaume Pepy © EUROPE 1
Le dernier mouvement du genre a bloqué quelques 150 000 passagers de la gare Saint Lazare et même si les agressions ont été moins nombreuses contre les conducteurs (-18%) ou les contrôleurs (-13%) en 2013, Guillaume Pépy voudrait bien que les réactions spontanées à ces agressions soient encadrées, a-t-il déclaré sur Europe 1 : «Je pense que ces mouvements d'émotion, il faudrait que ça dure une heure, symboliquement». Pour lui, «Il faut tenir compte du sentiment d'émotion. Les cheminots ont des tripes; ils sont comme tous les salariés. Mais en même temps, il n'y a aucune raison de pénaliser des centaines de milliers de personnes». Le débat serait en cours avec les syndicats et le Président de la SNCF fait une suggestion : «Qu'une délégation soit reçue par le préfet dans ces situations là, qu'on fasse une conférence de presse avec les syndicats pour alerter l'opinion, mais pas plus d'une heure, ce serait raisonnable», a-t-il déclaré sur la radio.

Interrogé par la station, le secrétaire général de la CGT Gilbert Garrel tombe de l’armoire : «C'est complètement aberrant de faire ce genre de réflexion. Comment peut-on exiger des cheminots qu'ils ne s'arrêtent qu'une heure? Bientôt ce sera une minute de silence. Guillaume Pepy tente de culpabiliser les cheminots. C'est complètement aberrant de faire une normalisation de ce genre de situation. Je ne suis pas d'accord ». La CFDT Cheminots ne semble guère plus enthousiaste : «La grève n'est pas la meilleure solution, même si c'est souvent après un mouvement spontané que les cheminots ont obtenu des mesures contre les agressions», remarque Christophe Dard au Figaro «Nous souhaiterions un autre niveau de dialogue et de réelles mesures de prévention en amont. Mais une heure pour rencontrer le préfet et faire une conférence de presse, cela nous semble relever davantage de l'effet d'annonce».
Notez




1.Posté par Rodolphe le 04/02/2014 08:05 (depuis mobile)
Quand Monsieur PEPY ne respecte même pas la vie de ses salariés ! Mais dans quelle société vivons nous ?

2.Posté par Livinzesky le 04/02/2014 09:15
Monsieur Pepy devrait commencer à s'occuper du traitement de sa clientèle pro qui est déplorable.... A qd un vrai service digne de ce nom?

3.Posté par Georges le 04/02/2014 14:27
Dans les trains, il y a des infirmiers et des médecins qui vont soigner des gens, des commerciaux qui vont gagner des contrats et faire vivre des entreprises, des parents qui rentrent s'occuper de leurs enfants, des personnes malades ou agées qui ne supportent pas que les voyages s'éternisent. Qu'est-ce qui vous dit que les conséquences de ce bloquage massif ne sont pas autrement plus graves que l'agression de ce contrôleur (qui elle-même est déjà grave, bien-sûr). Combien de journées de travail gâchées, de rendez-vous reportés, de stress supplémentaire, d'excès de vitesse inutiles sur les routes, de nuits de sommeil réduites au minimum, d'accidents? Soyons sérieux: ce n'est pas parce que les cheminots peuvent prendre la société en otage qu'ils doivent se sentir obligés de le faire. M. Pépy a raison: un arrêt de travail d'une heure serait suffisamment dérangeant et donc amplement suffisant.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.