Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 29 Juillet 2016

SNCF est dans le rouge après les grèves et les inondations



Les grèves et inondations du printemps ont pesé sur les résultats de la SNCF. La compagnie ferroviaire a enregistré une perte de 159 millions d'euros au premier semestre 2016.



Le groupe SNCF enregistre une perte de 159 millions d'euros au 1er semestre 2016. Il explique «Les grèves des mois de mars, avril, mai et juin 2016 ont fortement dégradé les résultats du groupe SNCF : pertes de produits du trafic, remboursements d’abonnements, pénalités et baisse de la contribution des Régions et impact à moyen terme sur la perte de contrats et de clients chez Fret SNCF en particulier. À cela s’est ajouté le coût des travaux consécutifs aux inondations». L'entreprise estime le coût de ces perturbations à 300 millions d'euros.

Toutefois, la compagnie ferroviaire a vu son un chiffre d’affaires grimper de 2,6% pour atteindre 16,03 Mds€ au 1er semestre 2016, «essentiellement pour des raisons de périmètre (OHL, Eurostar)», reconnaît la compagnie ferroviaire.

SNCF prévient «Compte tenu du contexte économique et des événements survenus au cours du 1er semestre 2016 (attentats, grèves, inondations), il sera difficile d’atteindre les objectifs hors opérations de périmètre. La croissance du chiffre d’affaires sera principalement portée par l’effet de l’acquisition d’OHL, réalisée fin d’année 2015 par SNCF Logistics aux États-Unis et l’intégration dans les comptes d’Eurostar».

La holding compte également poursuivre ses plans de performance (performance transverse Groupe, performance SNCF Réseau et performance industrielle et commerciale de SNCF Mobilités) dont l’objectif est de dégager plus de 750 M€ de gains de productivité en 2016.