Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 19 Juin 2014

SNCF, la grève «à un tournant» (CGT), reprise progressive dans les gares (Mise à jour16h45)



Gagnerons-nous notre pari ? La SNCF annonce un taux de grévistes de 10,48% ce jeudi. Des assemblées générales appellent à la reprise du travail. Le mouvement de grève des cheminots se poursuit maintenant en ordre dispersé.



Thierry Lepaon, secrétaire général de la confédération CGT, a reconnu ce jeudi matin des avancées dans le texte et estimé que la grève était arrivée « à un tournant». Pas d'appel à la reprise, mais cela commence à y ressembler. SUD-Rail, troisième syndicat à la SNCF, appelle en revanche à poursuivre le mouvement de grève» lancé il y a neuf jours contre le projet de réforme ferroviaire. Le syndicat estime que le texte, même amendé, reste «loin de la revendication des grévistes». La fédération «appelle à maintenir l'unité syndicale et à poursuivre le mouvement de grève». Mais beaucoup de grévistes ne peuvent pas se permettre de perdre davantage de salaire et se déclarent rassurés après le vote mercredi d'un amendement garantissant aux cheminots que la SNCF restera l'employeur de tous.

Selon nos informations, la reprise du travail a été votée aujourd'hui à Auray, Brest, Caen, Lens, Lille, Périgueux, Rennes, Rouen ou Toulouse. A contrario, à Paris les gares de Lyon, Montparnasse et gare de l'Est ainsi qu'à Lyon, Strasbourg, Bischeim, Valence, Lorient, Marseille et Nantes, les assemblées générales ont voté la poursuite du mouvement pour 24h. C’est plus que jamais une décision individuelle des conducteurs qui impacte la circulation des trains.