Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 23 Janvier 2011

SNCF : la grogne cesse dans les TGV, la résistance s'organise sur les TER



Les associations d'usagers du TGV ont accepté en fin de semaine l'offre de la SNCF : les voyageurs réguliers bénéficient d'une compensation de 200 euros et d'un gel du prix de leur abonnement. La grève se poursuit sur le réseau TER et l'Avuc appelle à une généralisation du mouvement ce lundi.



SNCF : la grogne cesse dans les TGV, la résistance s'organise sur les TER
Le conflit qui opposait depuis plusieurs semaines la SNCF à ses usagers a donc trouvé une issue. Le «plan de renforcement de la qualité de service» intègre la ligne TGV Paris-Le Mans-Tours dans les douze lignes «malades». Surtout, la SNCF a su revoir ses propositions à la hausse, en passant de 100 euros à 200 euros les compensations concernant les usagers quotidiens du TGV : une offre acceptée par la majorité des associations impliquées... mais pas toutes. L'Association des Voyageurs Usagers du Chemin de fer (Avuc) estime en effet que le plan d’urgence devrait davantage prendre en compte les TER alors que la SNCF a renvoyé les associations vers les Régions pour traiter ce sujet. L'Avuc n'entend donc pas baisser les armes, bien au contraire : un appel à la grève sur l'ensemble du réseau TER français a été lancé vendredi par l'association.
Samedi, un sondage Ifop apportait de l’eau au moulin de la contestation : 8 français sur 10 jugeraient que la qualité des services SNCF s’était « plutôt détériorée » ces derniers mois.