Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


SNPL : Air France doit clarifier sa stratégie moyen-courrier


Air France a engagé son plan Transform 2015 pour revenir dans le vert. Restaurer la compétitivité, reconquérir les clients, redresser le long-courrier ou encore simplifier l’organisation sont quelques unes des orientations prioritaires déterminées. Mais en ce qui concerne la réorganisation du moyen courrier, les objectifs de la direction manquent de clarté selon le SNPL Air France Alpa. Le syndicat souhaite un cap clair pour ce segment, notamment sur le rôle de Transavia.



Face aux annonces d’Air France, le SNPL Air France Alpa fait un constat : la stratégie de sa direction pour le segment moyen-courrier n’est «pas claire». «On sait bien que le point à point d’Air France n’est pas appelé à un grand avenir, ses coûts sont hors marché», explique des sources de l’organisation. Néanmoins, la compagnie ne peut pas faire l’impasse sur ce segment «Sans le moyen-courrier Point à Point, Air France ne pourra pas survivre. Le réseau est nécessaire pour alimenter le hub de Roissy-CDG» explique le syndicat. Sur ce segment, le plan Transform 2015 de la compagnie mise sur Transavia. Mais l’organisation syndicale déplore des faiblesses dans le plan de développement de la compagnie Loisirs. Dans un courrier interne de novembre 2013, Bernard Pédamon, administrateur représentant des pilotes actionnaires d’Air France-KLM, expliquait que «Concrètement, le modèle économique de Transavia devra évoluer en profondeur pour faire émerger une New Transavia». Pour lui, l'entreprise devra trouver la bonne équation pour garder ses coûts de compagnie à bas prix tout en parvenant à capter la clientèle Affaires. Ainsi, le groupe doit repenser la politique commerciale et de distribution de ce transporteur qui manque de notoriété hors des frontières françaises et néerlandaises. Il cite en exemple la possibilité pour les passagers de cumuler de miles Flying Blue sur ses vols ou étoffer sa présence sur les GDS pour favoriser les ventes directes.
En plus d’un projet plus explicite pour Transavia et Hop!, le SNPL reconnaît que le réseau moyen-courrier d’Air France a besoin d’améliorer sa rentabilité. Les solutions pourraient passer par l’amplification de l’externalisation des activités au sol et un transfert plus important des vols moyen-courriers vers les deux filiales.