Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 4 Juillet 2010

Salaires des cadres : les métiers du voyage restent moins bien payés que les autres



Ne demandez pas à un acheteur voyages s'il entre dans la grille moyenne des salaires publiés fin de semaine dernière par l'INSEE. La réponse est sans appel : non. Si le salaire moyen net d'un cadre était de l'ordre de 4100 € par mois en 2008, la paye moyenne d'un acheteur voyage, voire d'un Travel manager, ne dépassait pas 3800 €.



Salaires des cadres : les métiers du voyage restent moins bien payés que les autres
Selon l'analyste Allan Bart , "Le salaire moyen de 2069 € pour les salariés à temps complet du secteur public n'est pas très réaliste au vu des études européennes qui le situe à peine au delà de 1780 €". De fait, en soulignant que 2008 est une année de hausse pour l'ensemble des salariés français, l'INSEE semble ne pas prendre en compte les écarts et les disparités entre les différents univers professionnels. Pour Allan Bart, "Si les métiers de la technologie restent encore dans le haut du panier en matière de salaires, les cadres comme les salariés des services constatent une baisse moyenne de 0,4 % de leur salaire en 2008. Baisse confirmée par la plupart des syndicats françaisé. Un constat que ne partage pas l'INSEE car si elle annonce une hausse de 1,3% pour les salariés, elle reconnaît une baisse de 0,7 % du salaire des cadres (hors participations et intéressement). Officiellement, l'organisme d'études évoque "une baisse limité des hauts salaires pour une hausse réelle des petites et moyennes rémunérations". Chiffres qui semblent confirmés dans le domaine du voyage. " Le salaire des cadres du voyage d'affaires, principalement acheteurs ou Travel managers, n'a pas connu de forte hausse en 2008 et en 2009", souligne Allan Bart, "Même constat pour les salariés des plateaux d'affaires ou des agences de voyages spécialisées qui ont vu leur salaire stagner ou augmenter en moyenne d'à peine 0, 9 %". Et de poursuivre "Rares sont les branches du voyage qui devraient connaître des augmentations salariales importantes en 2010". Pour l'analyste, "La reprise économique annoncée par les gourous de la communauté européenne pour le second semestre 2010 est loin d'être une certitude, surtout pour l'aérien où l'hôtellerie, touchés par une très forte concurrence".