Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Sandy fait chuter la demande aérienne de 0,5 % en octobre


Le mois d’octobre 2012 aura été marqué par le passage de l’ouragan Sandy tout d’abord dans les Caraïbes puis sur la côte Est des Etats-Unis. En plus des victimes et des dégâts matériels importants, la perturbation climatique a paralysé le trafic aérien dans cette zone pendant plusieurs jours. Cet événement transpire dans les chiffres du trafic aérien d’octobre présentés par IATA.



Sandy fait chuter la demande aérienne de 0,5 % en octobre
Si le trafic aérien a progressé de 2,8 % en octobre par rapport à la même époque l’année dernière, il a chuté de 0,5 % en le comparant aux résultats de septembre 2012. «Le ralentissement économique mondial et le bas niveau de confiance des milieux d'affaires affectent le trafic aérien. L'ouragan Sandy a, quant à lui, provoqué un choc sur le trafic domestique aux États-Unis et son impact a été ressenti globalement», a expliqué le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (IATA), Tony Tyler, lors de la publication des chiffres d’octobre.
Ainsi en Amérique du Nord où près de 17 000 vols ont été annulés sur les 5 aéroports de la côte touchée, la demande n’a augmenté que de 0,2 % (2,1 % en septembre dernier) en octobre. IATA a également estimé que le 29 octobre, jour du passage de l’ouragan à New-York, 9 % de la capacité globale des transporteurs aériens ont été bloqués au sol. Les vols intérieurs américains ont été les plus touchés. Deux tiers des voyageurs qui ont vu leur avion annulé, effectuaient un trajet domestique. Ces perturbations auraient causé une perte de 500 millions de dollars au secteur aérien.

Trafic international mondial
Pour le secteur international, le trafic passagers a augmenté de 3,2 % en octobre par rapport à la même époque en 2011. En Europe, il a progressé de 2,6 % tandis que le taux d’occupation des sièges a été de 80,9 %. La zone Asie-Pacifique a enregistré une hausse de la demande des voyageurs de 1,4 % tandis qu’au Moyen Orient, elle s’est envolée de 12,4 % par rapport à 2011. Les compagnies d’Amérique Latine ont accueilli sur leur réseau international 6,8 % de passagers en plus que l’année dernière à la même époque. L’Afrique a également vu son trafic croître de 2,8 %.