Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Sécurité aérienne : 2015 est une des années les plus sûres


2015 a été marquée par l'accident du vol Germanwings et l'attentat perpétré sur l'A320 de MetroJet. Malgré ces drames, il s'agit de l’année la plus sûre de l’histoire du transport aérien moderne. Le rapport sur la sécurité aérienne 2015, publié le 18 avril par la DGAC, ajoute que le pavillon français consolide pour sa part les progrès réalisés depuis plusieurs années.



Les voyageurs d'affaires et Travel Manager peuvent être rassurés, le transport aérien n'a jamais été aussi sûr. Selon le rapport annuel publié par la DGAC le 18 avril, "2015 a été l’une des années les plus sûres – sinon la plus sûre – de l’histoire du transport aérien moderne, selon les critères choisis pour mesurer le niveau de sécurité".

Selon le directeur général de l’aviation civile, Patrick Gandil, "Les quelques accidents mortels survenus l’an dernier en transport aérien régulier ont mis en évidence, s’il le fallait encore, l’importance des facteurs humains dans les activités aériennes, notamment dans le cas atypique de l’accident du vol Germangwings. L’année 2015 nous a également rappelé, à travers la destruction en vol de l’A320 de MetroJet, que le transport aérien reste une cible privilégiée d’actes terroristes : action revendiquée par ses auteurs et classée comme attentat par les autorités russes et, plus récemment, par les autorités égyptiennes, cet événement n’a donc pas été considéré comme un accident dans le cadre de ce rapport".

Le pavillon français n'a enregistré aucun accident mortel en transport aérien public (avion, hélicoptère ou ballon) en 2015. Ainsi la France se place au meilleur niveau en matière de sécurité aérienne, notamment comparé à la moyenne des États de l’AESA ou aux résultats d’autres États européens dotés d’un secteur aérien de maturité comparable.

rapport_securite_2015.pdf rapport_securite_2015.pdf  (3.42 Mo)