Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Sécurité des datas : les micros et caméras des ordinateurs portables sont aussi piratés


L'information a de quoi inquiéter les voyageurs d'affaires qui fréquentent les aéroports internationaux ou les grands hôtels. Quatre pirates informatiques russes viennent de démontrer qu'il était parfaitement possible de prendre le contrôle de la caméra et du micro d'un ordinateur portable sans que l'utilisateur s'en rende compte.



Ce n'est pas la première fois qu'une telle démonstration est faite grandeur nature. Les Américains et plus particulièrement la NSA n'ont jamais caché les failles informatiques qui pouvaient être utilisées pour accéder à des données ou surveiller des personnes. Selon les pirates russes, les outils utilisés pour accéder à de telles informations se trouvent dans le commerce pour moins de 50 €. Tout le reste, selon eux, "réside dans la maîtrise logicielle et le piratage des réseaux".

Pour ces nouveaux pirates informatiques, les outils de protection utilisés, comme les VPN, sont inefficaces faces à des attaques dites « sournoises » qui peuvent se produire en tout endroit, que ce soit en wi-fi ou sur des réseaux 4G. Les journalistes de la télévision russe qui se sont livrés à l'exercice dans le cadre d'un reportage sur les dangers de l'informatique précisent qu'ils "n'ont montré qu'une toute petite partie du savoir-faire de ces spécialistes informatiques en matière de piratage de données".

Ce n'est pas la première fois que de telles démonstrations sont faites, mais le piratage du micro et de la caméra d'un ordinateur portable sont une étape nouvelle dans la capture de données. Selon les pirates informatiques, un ado un peu doué en matière de programmation est capable de réaliser ce qu'ils ont montré.

Pour les spécialistes du domaine, la parade existe et elle serait d'une simplicité extrême : se déconnecter totalement des réseaux wi-fi dans les lieux publics et utiliser une tablette bon marché ou un vieux smartphone pour uniquement consulter ses mails et se connecter à son agenda. Selon les pirates, "c'est la volonté d'être en permanence connectée qui conduit les hommes d'affaires à se faire pirater leurs datas", donc à se fragiliser.






1.Posté par Bourgine le 04/04/2017 11:13
Bonjour, excellent article mais que dire des montres connectées, de la vaporette entre deux avions, bref de tous ces autres objets connectés à internet. A part 'débrancher' de temps en temps et prendre des précautions de bon sens en effet pas grand chose d'autre à faire.