Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 2 Novembre 2010

Sécurité renforcée prévue dans les aéroports européens



Après les menaces terroristes formulées contre la France il y a quelques semaines, l'affaire des colis piégés à destination des États-Unis le week-end dernier et la découverte de paquets d'explosif destinés au président Nicolas Sarkozy, les autorités européennes ont pris la décision de renforcer, discrètement mais fermement, les mesures de sécurité appliquées aux voyageurs et au fret dans les aéroports. Ce renforcement devrait durer au minimum jusqu'à la fin de l'année 2010 dans l'attente de la mise en place de scanners corporels dans l'ensemble des grands aéroports européens.



Sécurité renforcée prévue dans les aéroports européens
Si la presse allemande considère que les mesures sécuritaires sont trop visibles et parfois inefficaces, les Anglais de leur côté soutiennent l'initiative et demandent qu'une révision du protocole sécuritaire pour le fret soit engagée par l'ensemble des pays de la communauté. A ce jour, l'ensemble du fret au départ du Yémen ne transite plus par voie aérienne vers les pays européens et les États Unis. Il faudra cependant trouver très rapidement des solutions pour que le passage au scanner des colis déposés dans les avions cargo soit plus efficace qu'à ce jour, quelle que soit l'origine et la destination.

Aux États-Unis, le président Obama a également demandé à son administration de prendre toutes les mesures nécessaires pour effectuer des vérifications avancées des visas (papier ou électronique) déposés depuis le 1er novembre 2010. «Des mesure absurdes et inefficaces», selon le patron de Ryanair qui a demandé hier lundi 1er novembre que "soient assouplies ces formalités sécuritaires fortement pénalisantes pour le transport aérien et dont la finalité est loin d'être démontrée". Pour Michael O'Leary, "La presse a très largement et fréquemment démontré qu'il était facile pour des terroristes de détourner les mesures sécuritaires mises en place dans les aéroports".



1.Posté par claire le 02/11/2010 10:25
Tout ce batage médiatique alors qu'aujourd'hui encore, en tant que voyageur d'affaires, une fois sur deux, mon identité n'est même pas controlée à l'aéroport. Seul mon bording pass est regardé, je pourrais être n'importe qui d'autre.
Avant d'entrer dans les extrèmes sécuritaires, il faudrait sans doute déjà appliquer le minimum.