Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 12 Mai 2011

Sécurité routière : les associations dénoncent des déplacements routiers désormais sous haute surveillance



Avec 32% des déplacements professionnels qui se font quotidiennement en voiture, les nouvelles mesures annoncées hier pour renforcer la sécurité routière font fortement réagir les associations professionnelles. Commerciaux, techniciens de maintenance, VRP et autres utilisateurs comprennent bien le besoin de légiférer mais exigent que tous les conducteurs ne soient pas considérés comme des "assassins routiers en puissance".



Sécurité routière : les associations dénoncent des déplacements routiers désormais sous haute surveillance
Si les nouvelles mesures font déjà grincer des dents, plusieurs associations routières font remarquer que les risques inhérents à la répression sont nombreux : absence d'assurance, conduite sans permis... Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) qui s’est réuni mercredi 11 mai 2011 a annoncé un certain nombre de mesures ayant pour objectif de lutter contre l’augmentation de la mortalité sur les routes. Parmi les mesures retenues notons, entre autres, que les avertisseurs de radars seront interdits. Les panneaux indiquant la présence de radars fixes seront supprimés et les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques. 1 000 nouveaux radars seront déployés d’ici à la fin 2012. Des radars mobiles de nouvelle génération, permettant de contrôler la vitesse des usagers à partir de véhicules en circulation seront expérimentés dès cette année. Les excès de vitesse de plus de 50 km/h seront désormais qualifiés juridiquement de délit (dès la première infraction). Pour aider les conducteurs soucieux de respecter les limitations de vitesse à le faire, toutes les technologies permettant de mieux contrôler la vitesse seront favorisées : information sur les limitations de vitesse par les GPS, incitation au bridage volontaire des moteurs ou à l’installation d’un limiteur volontaire de vitesse, ces mesures étant favorisées par la mise en place d’un label "voiture sûre". De plus, toute alcoolémie en situation de conduite supérieure à 0,8 g/l sera sanctionnée par le retrait de 8 points (contre 6 actuellement).

Le téléphone montré du doigt

Téléphoner en conduisant, le téléphone tenu en main, sera sanctionné par un retrait de 3 points du permis de conduire (au lieu d’un retrait de 2 points). Les sanctions pour conduite d’un véhicule avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur (autres qu’aide à la conduite et à la navigation type GPS) seront aggravées : retrait de 3 points et amende de 1 500 euros. Les contrevenants s’exposeront aussi à la saisie de l’appareil à écran. Le non-respect de l’interdiction de circulation sur bande d’arrêt d’urgence et sur voie neutralisée sera plus sévèrement sanctionné (135 euros d’amende et retrait de 3 points). Enfin, les bandes de rives sonores, destinées à éviter un endormissement du conducteur, seront généralisées sur l’ensemble des autoroutes.



1.Posté par RAGOT le 13/05/2011 13:42
L’UMP qui lorsqu’il s’agit de réduire notre pouvoir d’achat, de détruire nos service public et j’en passe, savent nous parler de l’Allemagne (même si il n’explique jamais pourquoi c’est fait ainsi…) devrai s’inspirer pour une fois du code de la route en Allemagne.
En effet, l’objectif soit disant et de réduire les accidents, ou les mort sur la route.
Regardons coter Allemagne, ils sont dans le TOP1 des pays ayant le moins d’accident.
Pourquoi me direz-vous, ils ont fait quoi… et bien il ont supprimé les panneaux de limitation de vitesse sur autoroute. Oui… vous pouvez rouler à 220km et c’est légal.
Pourquoi n’y a-t-il pas ou peu d’accident, très simple ; en France les gens imagine que la vitesse tue, donc il regarde leur conteur et paf, accident. En Allemagne, les gens ne regarde pas leur compteur, il roule a droite (car ils ne veulent pas cartonner, ils utilisent leurs cligno pour dépasser, il respect les règle de sécurité de base) en France, on surveille que ce qui rapporte a l’état, on ce veux de dire que la vitesse tue pour justifier cet impôt volontaire.
L’année prochaine, on aura encore plus d’accident, et ceux pour enrichir l’état… elle et belle notre politique de sécurité…

2.Posté par guiguess le 14/05/2011 12:04
@ragot ............... votre raisonnement est simpliste voire ridicule , en Allemagne ( et pour y avoir vécu !) les gens sont disciplinés et ont un sens civique tres devellopé a l'inverse des Francais frondeurs et toujours en recherche de contourner la loi , oui sur le autoroutes Allemandes la vitesse est libre ( par endroit seulement faut il le preciser ) mais en revanche les accidents sur autoroute sont plus nombreux et plus mortels qu'en France , ce que vous ne dites pas dans votre post , quand a la therie fumeuse "on regarde le compteur et paf accident" elle est ridicule en revanche la ou j'abonde en quelque sorte dans votre sens , c'est qu'aujourd'hui , et essentiellement sur autoroute , il est parfois impossible a un instant T de savoir a quelle vitesse l'on peut rouler , les limitations changent tellement souvent ( 90/110/100/130/ ) qu'il est impossible de s'y retrouver et cela forme des pieges a automobilistes