Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 16 Décembre 2014

Ségolène Royal veut le gel des tarifs des autoroutes en 2015



Alors que les sociétés autoroutières demandent une hausse de leurs tarifs de 0,57 % à partir du 1er février 2015, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal prône, pour sa part, un gel des prix. Ils devraient se rencontrer très rapidement pour en discuter.



Les sociétés autoroutières sont dans le viseur de l’État depuis que l'Autorité de la Concurrence a mis a donné l'alerte sur leur rentabilité «excessive». La ministre de l’Écologie penche donc plus pour la gel des tarifs des péages que l'augmentation de 0,57 % demandée dans le cadre des hausses annuelles programmées dans les contrats de concession. Elle a indiqué sur BFM TV le 16 décembre 2014 qu'elle «n'écarte pas l'hypothèse d'une résiliation des contrats de concession» des sociétés d'autoroute. Même si, selon un rapport d'étape de la mission parlementaire sur la place des autoroutes dans les infrastructure de transport, une telle opération est estimée à 20 milliards d'euros au minimum d'indemnités. Mais Ségolène Royal déclare qu'il faut «se méfier des chiffres qui sont lancés pour faire peur». Elle demande aussi la création d'une commission indépendante «pour dire si les augmentations de péage sont justifiées ou pas». Elle a ajouté «Les sociétés d'autoroute vont devoir faire un effort d'un milliard d'euros». Elles doivent également comprendre, selon elle, que faire des investissements dans les infrastructures est «dans leur intérêt».