Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 2 Septembre 2014

Seulement 3 Français sur 10 se rendent compte du vol de leur mobile dans l'heure


Carnet d'adresses, boite mail, agenda, photothèque... le smartphone est bien plus qu'un téléphone pour beaucoup de voyageurs d'affaires. C'est un véritable mini bureau mobile. Pourtant, seuls 3 Français sur 10 se rendent compte du vol de leur appareil dans l'heure selon une étude de Lookout.



L'étude Lookout, réalisée en partenariat avec IDG auprès de 2403 propriétaires de téléphones mobiles aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, montre que les Français doivent se méfier des pickpockets. 32 % se sont faits voler leur smartphone par ces malfaiteurs. C'est plus élevé qu'au Royaume-Uni ou en Allemagne où le taux est respectivement de 28 % et 27 %. Les voleurs n'ont pas pas les mêmes terrains de chasse selon les pays. Les Anglais se font dérober leur appareil le plus souvent dans un bar, un pub ou une discothèque (23 %). En France, les transports en commun semblent être le lieu de prédilection (17 %). En revanche, le bureau semble un zone sûre. C'est l'endroit le moins commun pour un vol selon l'étude.

Par contre, l'heure du crime est la même pour les trois pays européens. Que ce soit au Royaume-Uni, en France ou Allemagne, la tranche horaire comprise entre midi et dix-sept heures est la plus propice pour les vols de téléphone. En règle générale, les victimes ne se rendent pas immédiatement compte, seuls 3 Français sur 10 découvrent la disparition du téléphone dans l'heure. De plus, 86 % des Allemands disent ne pas s'en être rendu compte sur le champ. Chez les Britanniques, ce taux est de 78 %.

Les victimes prêtes à agir pour récupérer leur téléphone
Lookout a constaté que la grande majorité des victimes sont prêtes à agir pour récupérer leur mobile et ses données. Les Allemands semblent les plus téméraires. 89 % d'entre eux (71 % au Royaume-Uni et 68 % en France) se disent prêts à se mettre en situation relativement dangereuse pour récupérer leur smartphone volé.

En cas de vol, 71 % des Français déposent plainte et 74 % pensent à avertir leur opérateur. En revanche, outre-Rhin seulement 58 % des victimes signalent le vol à leur opérateur et 63 % vont à la police. Les Allemands sont les plus nombreux à utiliser une application de localisation de mobiles (26 % contre 17% de Français et 19% de Britanniques).

Parmi les victimes qui n'agissent pas face à la disparition de leur téléphone, la majorité des personnes interrogées au Royaume-Uni (56 %) et en France (45 %) ont déclaré qu'elles «pensaient que cela ne servirait pas à grand chose», tandis que 25 % des Allemands ne trouvaient pas la situation désespérée. En outre, une grande partie d'entre eux ont reconnu qu'ils ne savaient pas quelles mesures prendre (25 % au Royaume-Uni, 35 % en France et 33 % en Allemagne).

En outre, les victimes de vol en Europe ont déclaré en grande majorité connaitre l'existence du numéro IMEI sur leur téléphone, principal moyen de mettre sur liste noire un appareil volé : 61 % au Royaume-Uni, 72 % en France, 49 % en Allemagne. Les Américains sont moins bien informés sur ce point. Seulement 39 % des victimes aux USA ont déclaré connaître l'existence de ce numéro.

Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.