Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Singapore Airlines met les billets business au prix eco... à cause d'un bug informatique


Pas moins de 900 billets business Singapore Airlones ont été vendus au prix d'une place éco en Australie, en raison d'une erreur informatique. Mais à qui la faute ? Les relations entre les agents de voyage et la compagnie aérienne sont légèrement tendues...



Les voyageurs d'affaires australiens ont pu être agréablement surpris par les prix des billets business des vols Singapore Airlines entre Singapour et l'Europe, du 29 novembre au 1er décembre 2014. Les places étaient à des tarifs Eco, bien attractifs! En réalité, il ne s'agit pas d'une promo agressive, mais d'une erreur informatique. Des prix Eco avaient été chargés comme une offre business valable pour des voyages à partir du 8 décembre. Le temps que l'erreur soit rectifiée environ 900 billets avaient été vendus. La compagnie demande aux agents de voyage de  contacter leurs clients pour leur demander de payer leurs billets au prix business le plus bas, avec une différence qui peut atteindre... 5000 dollars australiens (3386 euros environ). Les voyageurs peuvent aussi choisir de voyager en Eco ou d'annuler leur voyage. Selon le site australien News.com.au, la compagnie a prévenu certains agents qu'ils devraient payer eux-mêmes la différence si les passagers refusaient de revoir leur plan ou payer le tarif Affaires. Pour justifier sa position, le transporteur précise que les conditions de l'offre stipulaient clairement qu'il s'agissait d'un tarif eco.

Le porte-parole de l'agence de voyage australienne Flight Centre assure que son entreprise a averti immédiatement la compagnie le samedi, après avoir découvert ce prix business étrange, mais cette dernière n'a corrigé l'erreur que le lundi. «Le tarif était présenté dans le système de réservation qu’utilisent les agences de voyage comme un prix de classe affaires, mais il était également signalé comme un tarif Economy dans les règles tarifaires – d’où nos messages à la compagnie aérienne pendant le week-end», a t-il expliqué. «Nous entretenons de bonnes relations avec Singapore Airlines et nous continuerons de discuter avec sa direction en Australie pour assurer un dénouement satisfaisant à nos clients concernés». Mais il reste à savoir qui va payer la différence, et le contentieux n'est pas réglé.