Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels





Lundi 16 Juillet 2012

Skytrax, le Jacques Martin de l’aérien


Si vous êtes trop jeune pour avoir connu l’Ecole des fans, sans doute avez-vous plaisanté sur cette réplique hebdomadaire de Jacques Martin «Et bien tout le monde a gagné» ! Un gimmick de l’émission dont la finalité était de faire plaisir aux enfants venus massacrer les tubes de leurs idoles. Et bien Skytrax… C’est tout pareil. Pas une compagnie n’échappe à son prix. Exemple avec Air Transat qui est désignée «Meilleure compagnie loisirs du monde» ». Un peu comme si Benoit 16 avait été désigné meilleur spécialiste du bowling à Rome ! Que le saint Père me pardonne cette comparaison, mais Skytrax en fait trop pour plaire à ses potentiels clients



A l’exception des meilleures toilettes à bord, rien n’échappe aux étoiles de Skytrax. Pas même ceux qui, côté études, sont indirectement les meilleurs clients du cabinet. Car ne l’oublions pas, l’entreprise qui décerne ces prix est avant tout un cabinet de consulting dont les compagnies aériennes sont les premières clientes. De là à imaginer la suite, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement tant certains prix sont tirés par les cheveux et accordés à des compagnies qui ne méritent même pas un strapontin dans le classement aérien. Qu’importe, les voyageurs d’affaires comme les acheteurs questionnés sourient un peu goguenards à l’idée de ce classement. Ils savent tous qu’un bon équipage c’est un bon vol, qu’un pitch correct c’est la certitude de pouvoir positionner ses jambes et que l’on mange mieux sur Cathay Pacific que sur Air Transat. C’est ainsi. Dommage d’ailleurs, car la classe avant d’Air Transat est d’un excellent rapport qualité/prix. Mais juste l’avant, même si les nouveaux appareils réaménagés sont, selon nos amis de la presse canadienne «un peu moins pires qu’avant». Car au final, on passe au moins 8 heures dans une cabine vers les Etats Unis ou le Canada. C’est court, comparé au début du 20ème siècle. C’est long quand on le fait deux ou trois fois par trimestre voire par mois. Bref, une bonne compagnie aérienne c’est généralement celle que l’on a sélectionné après des années d’expériences voire, pour certains, celle qui donne le plus de miles et de billets gratuits. Bref, tout le contraire d’un classement qui, malgré les communiqués triomphants des compagnies, ne trompe personne. Pas même le grand public.
Marcel Lévy



Notez