Jeudi 30 Août 2012

Smartphone, mon ami !


Il s’est progressivement imposé comme un appareil photo, puis pour consulter les mails et enfin pour internet : désormais et pour la première fois en 2012, le smartphone devance le mobile de base sur le marché des téléphones. Nul doute qu’il est d’abord et avant tout tombé dans la poche du voyageur d’affaires !



Evidemment que c’est d’abord un outil pour rester connecté en déplacement, il est donc logique que les voyageurs d’affaires soient les premiers à vouloir posséder ce fameux objet permettant «l’internet interstitiel» : entre deux rendez-vous, une visite sur le mail vous permet de ne rater aucun contact. Un tour sur Safari et vous savez tout sur le monde ou vos sujets préférés. Mais désormais le smartphone n’est plus réservé à une élite et les chiffres publiés par Gfk montrent qu’il s’est opéré un croisement des ventes en 2012 : il s’est ainsi vendu en France 13,3 millions de téléphones portables « intelligents » pour 9,2 millions de portables classiques. Plus intéressant encore, le smartphone est la vedette des marchés émergents. Le portable leur a permis de gagner un siècle et la Chine, le Brésil ou l’Inde notamment mais aussi l’Afrique vont beaucoup plus vite à s’approprier le téléphone sous cette formule que s’ils avaient du attendre l’installation de milliers de kilomètres de fils téléphoniques. Deuxième marche franchie d'un seul pas, il donne à tous ces utilisateurs un accès internet simple. La toile y gagne en visibilité comme une trainée de poudre, il est tellement plus pratique d’y accéder ainsi qu’avec un ordinateur ! Aujourd’hui une étude réalisée par Flury prouve la croissance phénoménale des smartphones, avec une progression de plus de 400 % en Chine entre juillet 2011 et juillet 2012, de 220 % au Brésil et de 171 % en Inde. De quoi faire réfléchir les voyageurs d’affaires et leurs fournisseurs sur les moyens de communiquer avec leurs clients. Plus que jamais, le contact est mobile !

A New-York, Philippe Lantris



Notez