Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Southwest dit non aux contacts visuels


Le 27 mars 2011, un contrôleur aérien qui ne parvenait pas à joindre un petit avion de tourisme avait demandé à un appareil de Southwest Airlines d’effectuer un contact visuel. La procédure, loin d’être réglementaire, a abouti à sa suspension et une interdiction formelle de la direction de la compagnie aux pilotes d’accepter ce type de demande.



Southwest dit non aux contacts visuels
En mars dernier, un pilote de Southwest Airlines avait accepté en plein vol d’aller voir ce que faisait un petit avion silencieux depuis 90 min à la demande du contrôleur aérien. Cette manœuvre inscrite dans aucun manuel ou règlement aérien avait emmené à des investigations et à la suspension du contrôleur. Southwest Airlines a elle aussi pris des mesures: elle a annoncé jeudi 13 octobre qu’elle avait instauré une politique pour traiter ces demandes. Elle interdit purement, simplement et surtout officiellement aux pilotes de répondre par l’affirmative à de telles requêtes à l’avenir. Le 11 octobre la FAA, l'administration de l'aviation civile aux Etats-Unis, avait publié l’enregistrement audio de l'échange radio entre les équipages et le personnel au sol et déclaré que si les deux avions avaient atterri sans encombre, ils avaient volé trop près l’un de l’autre pendant l’incident. Le NTSB, le conseil national de la sécurité des transports américains n'a pour sa part pas encore remis de rapport final ou de recommandations.